Roussillon

 

L'OCRE DE ROUSSILLON
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le nom:   Vicus Russeolus, le village rouge devenu ensuite Russulus tout court puis, par altération, Roussillon.

Les ocres de Roussillon... Ce merveilleux village haut en couleurs. Entre Vaucluse et Lubéron. Des maisons aux couleurs flamboyantes, perchées en hauteur sur une bosse vallonnée.

 

Le village de Roussillon est planté tout là-haut sur la colline, entourés de falaises d'ocres. La photo à été prise, non loin du sentier des ocres. Une vue magnifique.

 

Promenade aux ocres de Roussillon, il faisait un temps magnifique. Un ciel bleu, du soleil encore chaud en ce mois de novembre. Il y avait beaucoup de monde dans les rues du village.

Le village est très touristique avec ses ruelles qui montent et qui descendent. Les maisons sont de couleurs ocres, dont la palette s'étale du jaune clair au rouge flamboyant.

 

 

Regardez cette photo que nous avons prise en ce début de novembre. Notre promenade dans les ruelles étroites, parfois en escaliers, ces maisons sont toutes de couleurs différentes. La vigne que vous voyez sur cette photo, à 150 ans. Hé oui, 150 ans. Elle est superbe et d'une grâce merveilleuse. Nous la voyons au détour d'une rue. Beaucoup de visiteurs s'arrêtent pour l'admirer. Puis, nous continuons notre visite dans ce village étonnamment illuminé par le soleil. Il aide à la réflexion de ses couleurs chaudes. En faisant des haltes devant ces maisons colorées et ces boutiques de souvenirs provençales, vous vous laissez aller à la rêverie. Nous nous promenons avec beaucoup de plaisir. Ce village à beaucoup de charme.

 

Regardez cette photo que nous avons prises en fin d'après-midi, elle est magnifique, très représentative de ce village. Cette jolie porte voutée avec le soleil de fin d'après-midi qui donne à cette photo, une couleur et une magie extraordinaire. L'ocre sur les murs ressort très bien avec ce soleil couchant. A la tombée du jour lorsque les rayons du soleil viennent illuminer les façades, c'est un enchantement de chaque instant. Pour faire cette photo, il nous à fallu beaucoup de patience pour qu'il n'y ait plus personne sur le chemin. Et, arriver à prendre le soleil comme cela, c'est le fruit du hasard. Cela nous à fait une photo sublime.

Nous avons pris une vidéo de l'église sur la petite place du village. Nous avons eu de la chance à ce moment là, il n'y avait presque personne.

 

Après la visite du village, nous décidons d'aller visiter les carrières d'ocres. Ces carrières sont particulièrement spectaculaires. Un paysage insolite s'ouvre devant nos yeux. Superbe.

N'est-ce pas Magnifique?

 
N'est-ce pas spectaculaire?
 

Devant autant de splendeur, nous n'avons pas pu nous empêcher d'aller visiter, les carrières d'ocres. Le prix d'entrée n'est pas excessif, même pour une famille. C'est aménagé de manière à ce que tout le monde puisse y aller. Il y à 2 parcours, un petit de 35 mn (c'est celui que nous avons pris) et le deuxième est de 50 mn. Se sont des chemins praticables pour tous et à l'allure que vous voulez. C'est une beauté, que je ne peux pas vous d'écrire. Il faut le voir, car chacun le ressent à sa manière. La promenade est rythmée par des haltes. Des plates formes pour admirer et prendre des photos et des bancs pour ceux qui sont fatigués. Mais ce n'est pas fatiguant du tout. Se sont des parcours faciles et surtout vous le faîtes à votre allure. Il faut y aller par temps ensoleillé et prendre une petite veste. Car nous sommes passés par une petite forêt, un peu fraîche. Des petits chemins balisés sur des petites allées très agréable, on ne peut pas se perdre. Le sentier reçoit chaque année des milliers de personnes curieuses et émerveillées par ce site fragile. Il est surveillé heureusement, car bien sûr, comme tout endroit de visites, il faut toujours que des visiteurs n'écoutent pas les consignes de sécurités. Surtout, le jour ou nous y sommes allées, ils y avaient des enfants et aussi les parents qui escaladaient des arêtes fragiles et friables. A tout moment, cela pouvait s'effriter ou s'écrouler, les risques ne sont pas négligeables. Sans parler du danger, il faut préserver des sites comme celui ci, "nous pouvons le visiter, alors gardons le en état". La nature nous à offert un site extraordinaire, alors Protégeons et Respectons le.

 

Lien des ocres sur wikipédia...

 

Allez y l'été, mais attention au monde. C'est un site qui est très visité. Nous nous sommes garés en bas sur le parking et nous sommes allés à pied pour aller visiter la carrière d'ocre.

Voici nos vidéos que nous avons prises ce jour-là:

 
      
 
 

La route des ocres...

La route des ocres, Roussillon...

Le site de la ville de Roussillon...

Qu'est-ce que l'ocre? 

 

Savez-vous ce qu'est l'ocre: Terre argileuse souvent pulvérulente, colorée en jaune ou en rouge par des oxydes de fer et utilisée comme colorant. Couleur jaune ou rouge mêlée de brun. (Définition Larousse).Rappelons que l'ocre est une poudre impalpable, utilisée notamment dans la peinture et la maçonnerie. A l'état brut, c'est un mélange de sable argileux et d'oxyde de fer.

Jean-Etienne Astier, eut l'idée à la fin du XVIII ème siècle, de laver le sable ocreux pour en extraire le pigment pur et fît naître l'industrie qui allait apportait au village sa renommée.

Terres et couleurs...

Nous pouvons voir ces couleurs au village de Rustrel. "Le Colorado", qui réserve la plus forte surprise: Un canyon flamboyant qui déploie ses merveilles, ses escaliers, ses belvédères sur les carrières, dont l'apparition laisse pontois.(Extraits du livre " Le grand livre de la Provence". Edition: Minerva / France-Loisirs.)

Voilà notre balade touche à sa fin. Des rêves pleins la tête et émerveillement. Des photos et des vidéos pour garder en mémoire cette agréable journée. Nous prenons le chemin du retour. Nous redescendons tranquillement pour profiter de ces derniers rayons de soleil. Quitter ce beau paysage, c'est bien dommage, mais nous reviendrons, à une autre saison. Car à chaque saison, nous voyons les ocres différemment.

Les magiciens d'ocres...

Le sentier des ocres. Le massif ocrier du Luberon: La promenade est rythmée par des haltes qui vous proposent d'accompagner vos rêveries. Un souvenir marin à l'origine des ocres, la relation intime du végétal et du minéral, les communes ocriéres voisines, l'infiniment petit et l'infiniment lointain, le grand paysage.... Quelques terrasses sont aussi présentes pour des ateliers et des animations proposés au rythme des saisons (renseignements au conservatoire des ocres). (Extraits du dépliant du site : Le sentier des ocres de Roussillon.)

 Vidéo sur les ocres

 

** Légende de Dame Sermonde  

Résumé de la légende: Sermonde, épouse de Raymond, seigneur de Roussillon, se serait éprise du jeune troubadour Guilhem de Cabestang. Le châtelain jaloux tua l'amant d'un coup de dague et fit déguster le coeur à son épouse sous forme d'un met bien préparé. Celle-ci, apprenant la forfaiture déclara vouloir toujours se régaler d'un aussi délicieux mets. L'époux devint furieux et Sermonde pour échapper à son courroux se précipita en haut de la falaise et son sang aurait coloré à jamais les terres de Roussillon.

 La légende du feu des Titans
A une époque lointaine et mythologique, les Titans avaient voulu envahir la Provence, mais se trouvaient freinés dans leur conquête par la résistance aborigène.
Pour vaincre ces Provençaux du refus, ils construisirent un gigantesque canon à feu dans une grotte du Mont de Vaucluse, qui cracha sa fureur et ses flammes sur la colline de Roussillon le sol, depuis en est resté tout rouge.  

 


 Vous ne connaissez pas Roussillon? Allez y et prenez le temps d'une balade en famille, c'est magnifique et magique.

 

Bonne visite à Roussillon. 

 

* Voir aussi, les Demoiselles coiffées à Bédoin.

 

 

 
 
 


10/11/2007
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 259 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion