Bédarrides

 

 

 Bédarrides est cité en 898: "Bitturita".
Fief ses évêques d'Avignon, des "Le Maingre" au 14éme, puis à nouveau des évêques jusqu'à la Révolution.
En 1563, la ville fut prise par les protestants qui l'occupèrent presque toute l'année. La peste de 1720 arrivent et redouble de violence dans la ville.

 

00 bedarrides_fleurs (4).jpg

 

 


Panneau explicatif de la naissance du village de Bédarrides

Bédarrides est un beau village d'architecture homogène uniformément ocre clair légèrement surélevé au dessus de la plaine de l'Ouvèze. Les rues sont anciennes et pittoresques.


Le village en forme circulaire se laisse découvrir en passant le vieux pont de l'Ouvèze, édifié en 1647.


Bédarrides appelée également la "Cité des 7 rivières".

La ville est arrosée par l'Ouvèze, la Seille, la Sorgue d'Entraigues, la Sorgue de Velleron, la Vallat-Miant, le Réal et l'Auzon.

bedarrides_eglise (27).jpg

La première pierre de l'église est posée le 31 août 1677. L'église  actuelle a été construite en pierres brutes de la carrière de Gigognan sur l'emplacement de l'ancienne église qui existait depuis longtemps et qui menaçait de ruines.

CP bedarrides_eglise.jpg

Eglise paroissiale de Bédarrides

 

 rue de l'eglise.jpg

Rue derrière l'église

rue de l'eglise 2.jpg

rue de l'eglise 3.jpg

bedarrides eglise (9).jpg

 Entre octobre et décembre 2015, la ville de Bédarrides fête les 330 ans de leur église. Sur la grande place que l'église du XVIIéme fut classée Monument Historique et dédiée à Saint Laurent, revêt un caractère particulier...

 

En janvier 1790 le roi promulgue la loi du 22 décembre 1789 qui prévoit la division de la France en départements, en lieu et place de l’ancienne organisation du royaume.
Le 26 février 1790, l’Assemblée nationale constituante fixe à 83 le nombre des départements et détermine leurs limites respectives.
Un principe simple gouverne leur création : le chef-lieu doit être accessible des quatre coins du département en une journée de cheval.
À cette date, le Vaucluse n’existe pas encore.
En 1793 – Naissance officielle du département de Vaucluse.
En mars 1791 s’ouvrait à Avignon l’assemblée électorale du "département de Vaucluse".
Après la consultation pendant l’été 1791 des communes du Comtat, réunie à Bédarrides dans l’église Saint-Laurent, elle votait du 18 au 26 août 1791 la réunion des États pontificaux à la France, que l’Assemblée nationale constituante proclamait par décret le 14 septembre 1791. 

Plaque du rattachement à Bédarrides

 

 

 bedarrides_eglise (29).jpg

 


bedarrides_eglise (30).jpg

 


bedarrides_eglise (40).jpg

 

 

CP bedarrides_eglise (2).jpg



bedarrides_eglise (53).jpg

 


bedarrides_eglise_patrimoine_vases_sacres (5).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

 bedarrides (9).jpg

 

 

 

bedarrides (5).jpg
Porte de ville dite le Pousterloun avec blason martelé à la Révolution.

Pousterloun désigne une petite porte ou poterne. Elle était surmontée d'une tour démolie en 1772. La porte fut remaniée, sa façade décorée d'un blason aux armes des archevêques d'Avignon, ces armes furent burinées pendant la révolution. La porte fut alors désignée "Porte de la Liberté".

 

 Le Pousterlon était surmonté autrefois d'une grosse tour de pierre qui fut démolie en 1772.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 Un cimetière occupait autrefois cet emplacement. Il fut désaffecté à la suite de la loi obligeant à bâtir les cimetières en dehors de l'enceinte. Classé Monument historique depuis 5 novembre 2001.

 

Construit en pierre de Courthézon pour les fondations, en pierre de Saint-Restitut pour la bâtisse, en pierre de Caromb pour les vasques.
De plan octogonal, il s'élève sur deux niveaux, le premier recevant dans des niches sous arcades alternativement fontaines et abreuvoirs. Une coupole boule sur le haut ferme l'ouvrage.

 

 

oratoire 2018-9_bedarrides (10).jpg

Le 23 mai 1858, un homme d'art fit connaître l'existence d'une puissante source, située au quartier
de la Souvine.
Le 9 juillet 1858, l'étude hydraulique est terminée le projet de conduite pour amener l'eau à Bédarrides voit le jour.
Le 4 novembre 1860 : M. Goubert chargé des travaux, écrit au maire de Bédarrides qu'il est temps de s'occuper de la construction du château d'eau. En 1864, cinq fontaines publiques furent construites.
Bédarrides fut alors pourvu de fontaines agréables et bien alimentées.
Le premier branchement d'eau dans les habitations du village a pu être réalisée.

.

 

Château d'eau style renaissance à coupole à Bédarrides

Château d'eau style renaissance à coupole édifié en 1864.


 

 

***

 

 

 

bedarrides_plaque_quai_ouveze (2).jpg

 

 

bedarrides (4).jpg

 

bedarrides_fontaine (1).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

bedarrides (5)bis.jpg

 

bedarrides (2).jpg
 

Pont sur l'Ouvéze à Bédarrides
Pont roman 1647 à trois arches plein cintre sur l'Ouvèze. Il est reconstruit en 1837 sur la Sorgue.

CP bedarrides_confluent (5).jpg

CP bedarrides_confluent.jpg

bedarrides (5).jpg

 

bedarrides_pont_romain_fondations.jpg

Fondation du pont romain emporté par une crue en 1620.

 

plaque à la mémoire Béda sur pont roman.JPG

 Né le 26 mars 1903 à Avignon, mort le 25 août 1944 à Bédarrides. Il avait 41 ans.

Mort pour la France. Cette plaque se trouve sur le pont roman.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

bedarrides_ecole (3).jpg

Ecole maternelle Frédéric Mistral à la rue Jean-Moulin

 

 

 

***

 

 

 

bedarrides_mairie.jpg

 La mairie et complétement à gauche de la photo, l'école de musique.

 

 

 

***

 

 

 

Plaque explicative de la Porte du 4 septembre à Bédarrides

 C'était la porte principale du village désignée autrefois communément "porte d'Avignon".

Elle doit son appellation de Sainte Croix par la présence d'une chapelle située a proximité. Elle sera agrandie en 1737 pour permettre le passage plus aisé des charrettes.


bedarrides_porte_4_septembre (10).jpg

A la révolution, une flamme tricolore avec un bonnet phrygien est dressé au sommet de la porte.

Le 4 septembre  1870, la proclamation de la République lui donnera son appellation actuelle "Porte du 4 septembre".

place du 4 septembre Béda.jpg

CP bedarrides_place_4-septembre.jpg

 

 Porte du 4 septembre à Bédarrides

La porte du Quatre Septembre est surmontée d'une flamme tricolore ajoutée il y a peu de temps. Au cours de la Révolution, un révolutionnaire voulant démolir cette porte avec un pic, grimpa jusqu'à son sommet, mais perdant l'équilibre il tomba. Blessé mortellement il déclara "mourir heureux" puisqu'il mourrait pour la liberté.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

Panneau en provençal à Bédarrides

Chaque année à Bédarrides, le 25 mars on va noyer les lumières.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

2018-11_bedarrides_pompe (1).jpg

Pompe à eau ouverte en cas de crues.

 

inondation 2018-1-12_bedarrides.jpg
inondation 2018-9_bedarrides.JPG

Plusieurs plaques inondations dans les rues du village, la hauteur est au moins de 1,60 m.

 

bedarrides (3).jpg
 

 

 

 

***

 

 

 

2018-10_bedarrides_parc.JPG

Au parc Etienne Daillan

 

 

 

 

***

 

.

oratoire 2019-14-2_bedarrides_oratoire_saint-marc (4).jpg

 

 

oratoire 2019-14-2_bedarrides_oratoire_saint-marc (2).jpg
oratoire 2019-14-2_bedarrides_oratoire_saint-marc (3).jpg

 

  

***

 

 

 

chaine dans l'arbre à beda.jpg
chaine dans l'arbre à Béda.jpg

Sur le Cours Bouquimard

 

 

 

 

***

 

 

 

Quelques rues

 

Rue neuve

 

bedarrides_square_isnard (2).jpg
bedarrides_square_isnard (3).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

rue cacaribaud.jpg 

 Expression Bédarridaise. Cacaribo qualifiait autrefois un partage où l'une des parties était adroitement lésée.


rue cacaribaud2.jpg

 

 

rue cacaribo 2.jpg

Milieu de la rue Cacaribaud

 

 rue cacaribo .jpg

Entrée de la rue, côté cours Bouquimard

 

 

 

***

 

 

 

bedarrides_plaques_rues (11).jpg
rue de la bergerie.jpg

 Parc municipal à droite (grillage vert)

 
rue du pont trouca.jpg
 Rue du pont troué.

 

 

 

***

 

 

 

Un document datant de 1702, parle du quartier du "Bouc Eymard". Voilà certainement l'origine du nom curieux de l'actuel quartier du Bouquimard.

 

 boulevard du bouquimard.jpg

 

 

CP bedarrides_entree.jpg
 

 

 

Monument aux Morts

 

 

bedarrides_cours_bouquimard (4).jpg

 Cours Bouquimard (2019). Nous voyons au fond, le château d'eau.

 

 

CP bedarrides_cours_bouquimard (4).jpg

00_bedarrides_centenaire (12).jpg 

 

 

 

***

 

 

 

bedarrides_rue_androune.jpg

 

 

rue androune.jpg

L'Androune qui d'après le livre de Noël Marmottan serait au quartier de l'église, une sorte de passage étroit, bas et obscur appelé l'Endroune avec un (E) pas un A comme sur le panneau. On distingue nettement, sous ce passage, une grande voûte ogivale marquant l'emplacement d'une porte cochère. Il y avait jadis, un chemin assez large pour permettre le passage des chevaux et des voitures. La porte s'ouvre dans une vieille maison qui appartenait autrefois à une famille noble de Bédarrides. Elle est aujourd'hui enterrée aux trois quarts ce qui donne l'idée de l'exhaussement du sol de notre ville au cours des siècles. Par la suite, des constructions nouvelles s'appuyèrent sur le château. La largeur du passage dut réduite mais il ne pu être supprimé. A la fin du XVI siècle, les Consuls défendirent à M. de Sainte Mixte de fermer ce passage qui était et qui demeure public encore aujourd'hui, (année 1998) d'après le livre de Noël Marmottan. Je n'ai pas retrouvé ce passage aujourd'hui, année 2023.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

rue vacquerie6.jpg

rue vacquerie4.jpg

 C'est dans la rue Vacquerie que le pâtre communal rassemblait autrefois toutes les vaches du village, pour les mener paître ensuite dans les prairies du Cansec. En 1867, le vacher recevait 3 sous par vache et par mois.

bedarrides_rue_vacquerie (2).jpg

 La fontaine a disparue aujourd'hui.

La peste de 1720 redouble de violence. L'épouvante règne dans la ville. Tous les habitants d'une petite impasse donnant sur la rue Vacquerie, et qui fait aujourd'hui partie de la rue neuve, sont morts. Nul ne veut emporter les cadavres. On ferme alors, avec des claies, l'entrée de l'impasse, laissant les cadavres se décomposer dans les maisons. Bientôt, on doit faire appel aux condamnés pour ensevelir les pestiférés. Les "corbeaux", dès lors, se charge de cette lugubre besogne. Ils sont logés sur la gardette de la porte de l'église.

 

 

 

***

 

 

 

chapelle des penitents blancs.jpg

chapelle des minimes.jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

rue de la liberté.jpg

 

place de la liberte .jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

bedarrides_grande_place.jpg

Maison avec tous les volets est une école de musique aujourd'hui en 2023
 grande rue bedarrides00.jpg
La Grande place

 

 

 

***

 

 

Rue de l'église

bedarrides_rue_eglise.jpg

CP bedarrides_rue_eglise.jpg

 

 

 

 

***

 

 

Reste d'un morceau rempart au coin du Cours Bouquimard

remparts béda2.jpg

remparts béda.jpg

remparts béda3.jpg

 

 

 

***

 

 

bedarrides_rue_minimes (4).jpg


bedarrides_rue_minimes (2).jpg

 

 

***

 

 

 

Photos de nuit

bedarrides pont roman (10).JPG

Pont roman

 


bedarrides porte pousterloun (11).JPG

Porte Pousterloun

 


bedarrides passerelle nuit (1).jpg

Passerelle sur l'Ouvèze (Construite probablement dans les années 1970/1972)

 


bedarrides mairie nuit (5).jpg

Eglise paroissiale Saint Laurent


bedarrides chateau d'eau nuit (8).jpg

Château d'eau


bedarrides monument mort nuit (14).jpg

Monument aux Morts


bedarrides quai de louveze nuit (17).jpg

Quai de l'Ouvèze

 

 rue de la seille Bedarrides mars 2023.jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

square bicentenaire 2.jpg

 

square bicentenaire.jpg

 

 

bedarrides_square_bicentenaire  (4).jpg


 

 

 

***

 

 

 

Le tour de France est passé à Bédarrides

Bedarrides_tour-de-france.jpg

 

 

 

 

bedarrides_tour-de-france (18).jpg

 

 

 

***

 

 

 

Paris Nice est passé à Bédarrides

paris-nice.jpg

 

 

 

bedarrides_paris-nice (1).jpg

 


bedarrides_paris-nice (2).jpg

 


bedarrides_paris-nice (7).jpg

 

 

***

 

 

Chaque année, il y à le feu de la Saint Jean

bedarrides_feu_st-jean (9).JPG

 

 

 

bedarrides_feu_st-jean (1).JPG

 

 

bedarrides_feu_st-jean (7).JPG

 

 

bedarrides_feu_st-jean (2).JPG


bedarrides_feu_st-jean (8).JPG

 

 

***

 

 

 

 

 

 

- Plus d'infos sur le site officiel de la ville: Ici et Ici

- Plus de photos? voir dans l'album photos du blog: ici

 

D'autres articles du blog sur la ville de Bédarrides

- Première neige 2021 ici

- Oratoire Saint Roch et Saint Eloi ici

- Jardin des Sences Ici

- Moulin à garance Ici

- Moulin de la Seille Ici

- Café de la Montagne ici

 

 

***

 

 

Source du journal La Semaine Mondaine du 2/12/1934.

1934-2-12_semaine-mondaine_bedarrides.JPG

 Je suis allée au cimetière de Bédarrides vérifier si la tombe de Monsieur Paulus Rigoulin y était encore de nos jours, mais la tombe n'existe plus, elle était certainement trop vieille. A moins que cela soit une légende locale. :-)

 

 

 

***

 

 

 

Blason Bédarrides.png

 

D'azur au château de deux tours d'or, hersé et maçonné de sable, surmonté d'un calice d'où isse une hostie, le tout d'argent.

 

 

 

 

***

 

 

 

 Chaque année il y à la foire aux chevaux, noyer les lumières.

 

 

Sources de l'article:
- Guide complet des communes de Vaucluse de Michel de la Torre.
- Le Vaucluse, les 151 communes des éditions Delattre.
- Dictionnaire des communes de Robert Bailly.
- Bédarrides, notes historiques de Noël Marmottan.

- Site officiel de Bédarrides

 

 

inondations bédarrides 1886-31-10_le-temps_intemperies_ (2)[2339].jpg

Source: Le journal "Le Temps" 13 novembre 1886

 

 

 

 

 

 

 



15/01/2024
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion