Vaison la Romaine

 
 
vaison veisoun.jpg

Petit historique
Traces de stations préhistoriques dans la vallée, vers 2000 - 2500 avant J.C.
Au début du siècle, des fouilles officielles, commencées en 1907 par le chanoine Joseph Sautel, et grâce au mécénat de l'industriel alsacien Maurice Burrus, ont permis de dégager une partie de la cité( fouilles du Puymin et de La Villasse).
Après le chanoine Sautel (mort en 1955) , les travaux ont été poursuivis par d'éminents archéologues; Rolland, Gagnière, Goudineau...

Vaison, pago Vasionense en 815, Vaiso en 1081, Vaison dès 1169, l'antique Vasio, était, lors de l'invasion romaine, une des capitales des Voconces, peuple d'origine celtique qui occupait un territoire limité par la Durance sud l'Isère au nord, le couloir rhodanien à l'ouest, la Durance et les Pré-Alpes à l'est.
Les familles patriciennes qui y transportèrent y multiplièrent les monuments, théâtre, thermes, temples, aqueducs, ponts, égouts, quais, mosaïques, tombeaux, autels...
Après la chute de l'empire romain, Vaison devient un centre religieux relativement important.
Ravagée par les barbares, Vaison ne reprit une certaine importance qu'au XIéme siècle, grâce à l'évêché qu'elle possédait  depuis plusieurs siècles.

De la ville antique à la ville médiévale, quelques siècles se sont écoulées.

L’Ouvèze, autrefois navigable, sépare la Haute-Ville de la cité actuelle qui recouvre la ville gallo-romaine, dont 15 hectares sont dégagés.
Aux temps troublés du Moyen Âge, les habitants émigrent sur le rocher escarpé de la rive gauche de la rivière l’Ouvèze, à l’abri des remparts et du château fort.

Au 12éme siècle, les évêques et les comtes de Toulouse s'opposèrent, dégradations, pillages,  incendies se succèdent  à partir de la seconde moitié du 12éme.
Le conflit dura un siècle et ne prit fin qu'avec Alphonse  de Poitiers, leur héritier.

Pour affirmer son pouvoir, Raymond VI fait élever une tour, en bois, puis en 1195, en pierre.
Ces rivalités ont engendré une modification importante de l'urbanisme. La construction de la tour comtale, qui deviendra le château, sur la rive gauche, s'accompagne de la désertion de la population qui fuit la vallée.
L'attraction du château et les espoirs de paix expliquent l'abandon de la cité médiévale au XIIIéme siècle. pour la nouvelle ville haute.
Le comte de Toulouse voulait affirmer son autorité face à l'évêque qui s'était établi en seigneur dans la ville médiévale.
Depuis le 19éme, une nouvelle ville s'est élevée sur l'emplacement de l'ancienne cité gallo-romaine.

Vaison devient Vaison-la-Romaine en 1924 en raison des nombreux vestiges romains qui s'y trouvent.
***
 
 
 
 
Vaison la romaine sur Wikipédia...

Ce jour là, il y avait une exposition sur "Le petit train du Buis". C'était une voie de chemin de fer qui reliait Orange, Vaison et le Buis les Baronnies en mai 1907. Ce petit train a cessé de circuler au début des années 50 et la voie a été supprimée rapidement après. Il aurait eu cent ans cette année en 2007.L'exposition se trouvait à l'espace culturel, à l'endroit même où se situait la gare de Vaison. L'espace culturel est assez grand, il y avait du modélisme (ligne Sorgues à Carpentras représentée dans son intégralité...), différents "stands" de clubs régionaux, des expos de photos du petit train, des splendides tableaux représentant des scènes du train et des anciennes gares, des conférences et des diaporama sur "le petit train du buis" et sur l'épopée du "train Fantôme". Nous avons fait le tour de l'expo, c'était très intéressante et instructif.

Plus d'informations sur le "petit train du Buis"...

 
 
Vaison la romaine 

L'ancienne gare du petit train... Utilisée par les services des ponts chaussées. On aperçoit encore l'ancien château d'eau et le puits dans le jardin... Des bâtiments bâtis pour durer... L'espace culturel se trouve de l'autre côté, à l'emplacement des voies et de la gare des marchandises.

 

Puis, nous sommes allés faire notre promenade dans les rues vu centre ville. C'est très joli. Des collines verdoyantes composent un cadre unique à cette ville située de part et d'autre de l'Ouvèze. Nous avons pris plusieurs vidéo de la ville.

Les rues s'ouvrent devant nous et nous découvrons boutiques et maisons médiévales, puis les ruines de la Villasse. Nous avons pu prendre des photos, puisqu'on peut les apercevoir depuis la rue. Elles se trouvent, en face de l'office du tourisme (et les fouilles de Puymin, juste à côté).

 
 

Les ruines de la Villasse.

Nous avons visité le théâtre antique qui, édifié au 1er siècle, restauré au 3éme siècle, a été démantelé  au 5éme siècle. Il à une capacité de 6000 spectateurs, il est un peu plus petit que celui d'Orange. (7000 spectateurs)

 

Puis, nous sommes allés jusqu'à l'ancienne cathédrale romane, avec ses colonnes (qui proviennent des monuments romains) et le cloître qui lui est accolé. Elle se trouve à la sortie de la ville en direction d'Avignon. Elle est superbe et avec le ciel bleu et le soleil que nous avions, la cathédrale était magnifique.

 

 

Notre Dame de Nazareth (XIéme siècle).

 

 

Cette jolie boutique de souvenirs avec sa devanture en bois.


Il faisait tellement beau, qu'ils y avaient des gens du village qui jouaient à la Pétanque. Nous avons eu l'impression d'être vraiment en vacances. Il faut prendre le temps de vivre, de flâner, de rêver.. Prendre le temps, tout simplement.

 
 
 

Boutique de poteries provençales, éclairée par le soleil de l'après-midi, était haute en couleurs. Toutes ces poteries étaient de couleur jaune ou orange, cela faisait un effet de couleurs somptueuses. Cette boutique se trouve à quelques mètres du pont romain.

 

*

Le  pont romain vieux de plus de 2000 ans. Campé sur son unique arche de 17 m, il enjambe l'Ouvèze et la surplombe de 12 mètres. Il reste le lien entre la ville contemporaine et la cité médiévale. Il est classé Monuments Historiques.

 
 C'est un pont superbe et tranquille à la fois. Mais pourtant, le matin du 22 septembre 1992, des trombes d'eau se sont abattues brusquement sur la ville. Une crue gigantesque à dévasté la ville. Quelques minutes ont suffit pour transformer la paisible Ouvèze, en un torrent dévastateur qui a déferlé sur la ville.

Le bilan a été lourd; 37 personnes ont perdu la vie, 150 maisons ont été détruites et la zone artisanale a été complétement anéantie. Seul le pont romain qui en a vu d'autres, a résisté aux assauts de la rivière. C'est le parapet du pont romain a été emporté et reconstruit. Souvenez vous, nous l'avions vu à la télé. Je peux vous dire, que cela est difficile d'imaginer ce qui est arrivé. Comment cette rivière si tranquille et surtout d'une largeur considérable, peut elle avoir, il y à quelques années, inondé Vaison? Nous qui étions là, à la regarder tranquillement, nous n'arrivions pas à imaginer, comment cela a pu arriver et comment cela a été possible qu'une telle crue ait inondée la ville et surtout ait monté aussi haut. Nous avons vu une plaque clouée sur le mur, cela montrait le niveau d'eau. "L'eau est passée de 2 mètres au dessus du pont", inondant tout sur son passage. Maisons et boutiques... Puis, malheureusement, des personnes ont été "emportées" par cette terrible et effroyable inondation.

 
 
Cela fait bizarre aujourd'hui, on se promène sur le pont, mais, tout de suite on se souvient de l'inondation. Cela nous à fait poser pas mal de questions, à nous promeneurs. Vous pouvez allez le voir, c'est un pont romain magnifique qui enjambe l'Ouvèze. C'est un site à voir, pour la beauté du travail.

Si vous ne connaissait pas Vaison la Romaine, allez y un jour, ne serait-ce que pour voir la cathédrale et le pont romain. Vaison est une ville animée et très touristique.

 
 Mont-Ventoux (1912 m)
 Nous étions en novembre, il devait être 15h environ. Les feuilles de cet arbre sont dorées par le soleil.
 

*

Dentelles de Montmirail
 
 
*
Des champs d'oliviers où l'huile d'olive est fabriquée avec des olives de Nyons, pas très loin de Vaison. Beaucoup de jolies balades et surtout des paysages magnifiques où la poésie est à chaque regard.
 
Le saviez-vous? Pour faire 1 litre d'huile d'olive, il faut 5 kg d'olives.
*

Le domus: est la demeure de la ville de Rome dans l'antiquité romaine. Lors des derniers siècles de la République et sous l'Empire romain, ce terme désigne la demeure des classes aisées, par opposition à l'Insula, immeuble de location.

 
 
Château des Comtes de Toulouse. (XII éme siécle).
AVANT et...
 
Aujourd'hui, le même château.
 
 
Le château derrière
***
Tour de l'horloge
Tour de l'horloge à la cité médiévale. Beffroi et son campanile.
La base du beffroi est du 14éme siècle et le campanile 18éme.Classé Monuments Historiques
 
 
Fontaine cité médiévale
 
 
*
 
Eglise Saint-Quenin à Vaison aujourd'hui et avant 

 

 Avec les rails du train en provenance d'orange à Buis les Baronnies.

 

***

 

maison verte vaison.jpg

 

vaison_maison-verte 2.JPG

 

vaison_maison-verte.JPG

Maison verte  Villa Do mi si la do ré

La villa a été construite de 1902 à 1934 avec une interruption des travaux entre 1914 et 1930. Monuments historiques depuis 2002. Propriété privée.

 

***

 

vaison empereur hadrien.jpg

Empereur Hadrien


vaison monument morts.jpg

Monument aux morts inauguré en 1923.


vaison veisoun 3.jpg

Rond point de Vaison la Romaine


vaison vierge noire.JPG

 Vierge noire érigée sur la colline Sur Auze, elle domine la ville de Vaison la Romaine.

 

 

- Plus de photos dans l'album du blog. ici

 

 

 

 

 



01/09/2020
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 205 autres membres

**********
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer un blog gratuit | Espace de gestion