Légendes, histoires ou superstitions des herbes de Provence

 

Légendes, histoires ou superstitions des herbes aromatiques

 


- Estragon:
- Autrefois l'estragon, réputé aphrodisiaque, pour se rendre désirable, il était conseillé de frotter ses vêtements avec de l’estragon.


- Aneth:
L'aneth est utilisée dans de nombreux philtres, avait aussi la réputation de favoriser l’amour et même la fécondité.
Les jeunes mariées en portaient d’ailleurs un bouquet à leur corsage.

- Basilic:
Le basilic est considéré dans les pays de l’Est et en Autriche comme une plante au pouvoir divinatoire.
 Si vous voulez savoir ce que l’avenir vous réserve, laissez tomber 2 feuilles de basilic sur des cendres chaudes.
Si elles s’enflamment en même temps, c’est signe de mariage.

- Fenouil:
Le fenouil était censé vous protéger des maléfices.
Ainsi, une graine de fenouil dans le trou de votre serrure ou un pied planté devant votre maison devait vous préserver des malédictions en tout genre.

- Origan:
L'origan avait mauvaise réputation et était systématiquement arraché dans les cimetières.
En effet, on l’accusait d’empêcher le repos des âmes des défunts.

- Anis:
L'anis est a mettre dans l’oreiller (trois poignées de graines d’anis) devaient éviter aux enfants bien des cauchemars.

- Menthe:
La menthe nous vient de la mythologie grecque, plus précisément d'une nymphe nommée Minthê dont s'était épris Hadès, le dieu des enfers.
Perséphone, épouse d'Hadès, les ayant surpris, la nymphe fut changée en végétal, Hadès perdit son amour mais conserva à jamais son délicat parfum en souvenir d'une folle passion.

- Sauge:
La légende dit qu’elle est l’une des plantes aromatiques les plus anciennement cultivées.
La sauge est associée à l'immortalité et à la longévité. Son nom "salvia" voulant dire sauver ou celle qui sauve.
Des dictons connus:
- Qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin.
- Celui qui a de la sauge au jardin écarte la mort.
Au Moyen Age, elle soigne tous les maux et a bien des vertus pour la santé. (toux, asthme, douleurs, favorise la cicatrisation, donne du tonus... )
On la surnomme entre autres "yeux clairs" car l'une de ses vertus est de guérir certains troubles de la vue.  

- Basilic:
Basilic vient du grec "basilicos" signifiant "royal", lui donnant une dimension sacrée.
Le basilic est réputé pour ses vertus apaisantes et équilibrantes du corps et de l’esprit. Il réduirait sensiblement le stress et la déprime. En tisane, il permet de bien dormir.
Dans certaines régions d'Afrique, le basilic est utilisé pour conjurer le mauvais sort.
Dans l'Europe du Moyen âge, le basilic faisait partie des plantes de la sorcellerie avec la belladone et la digitale.
Dans le langage des fleurs de l'Europe du XIXème siècle, il exprime la haine car selon la légende la plante poussait mieux si elle était injuriée en la cultivant.
C'est le symbole de l'amour chez les Romains comme chez les romantiques. Ces derniers pensaient qu'une tige offerte à sa dulcinée provoque en elle un amour éternel.
la légende affirme que le basilic entourait le tombeau du Christ et que les orthodoxes l’utilisent pour confectionner l’eau bénite ?

- La lavande:
Les Romains profitaient déjà des qualités aromatiques de la lavande aux thermes et ils en parfumaient leurs vêtements et leurs bains. Son nom est d'ailleurs dérivé de lavare, un mot latin qui signifie "laver".
Le mot lavandière vient du fait qu'on ajoutait de la lavande à l'eau de lessive afin de parfumer les vêtements.
Elle favorise aussi la cicatrisation de petites plaies telles que les brûlures, piqûres d’insectes, coupures, etc. sans irriter la peau.
On lui trouvait aussi des propriétés antivenimeuses et en cas de morsure de vipère, on frottait la plaie avec une poignée de lavande (ceci pourrait expliquer le nom de la lavande aspic).
Dans les hôpitaux français, on utilisa pendant plusieurs décennies des huiles essentielles, dont celle de la lavande, pour désinfecter l'air et enrayer ainsi les infections microbiennes et fongiques.
Les noces de lavande symbolisent les 46 ans de mariage.
- Brûlée dans une maison, elle y fera régner la paix.
la lavande a été utilisée comme protectrice du foyer. Avec la partie supérieure de la plante, on confectionnait une croix pour les portes de maisons qui protégeait contre les maladies et la fatalité.

Légende de la lavande sur mon blog Ici

- Ail:
En Roussillon, on faisait porter un collier d'ail aux enfants pour les délivrer des sorts qu'ils avaient reçus. Ce même collier, confectionné à partir de sept gousses cueillies un samedi et assemblées sur une corde de chanvre, pouvait être porté par une personne sept samedis d'affilée pour éloigner les être maléfiques.

- Romarin:
Selon une légende, le romarin était à l'origine une plante à fleurs blanches. Avant de donner naissance à l'enfant Jésus, Marie, aurait déposé sa cape de couleur bleue sur un romarin planté devant l’étable.
La cape aurait déteint sur l'arbrisseau et c'est ainsi que, depuis, le romarin fleurit bleu.
Certains voient dans cette légende une autre origine possible au nom Romarin à savoir "Rose de Marie".

- Thym:
Lors des Croisades, les damoiselles brodaient des abeilles voletant près d'une branche de thym sur les écharpes qu'elles offraient à leur chevalier qui partait trop loin de leur cœur.  

Une autre légende:
La légende voudrait que les Dieux, émus par les pleurs de la belle Hélène qui s’apitoyait sur les malheurs du monde, utilisèrent une de ses larmes pour faire pousser le Thym

- Cerfeuil:
Une princesse, effrayée par la laideur de son visage, partit vivre longtemps en ermite au milieu des bois.
Elle reçut la visite d’une fée qui lui offrit un bouquet de Cerfeuil et devait se frictionner les joues chaque jour.
Bientôt son visage retrouva toute sa beauté et son éclat. La princesse rejoignit enfin son palais où elle fit l’admiration de toute la cour.

- Marjolaine:
La marjolaine est très proche du thym et de l’origan par son odeur et par sa composition. On la surnomme d’ailleurs souvent "origan des jardins".
Le terme marjolaine est apparu en France vers la fin du XIVe siècle et il serait tiré du mot latin amaracum, dérivant quant à lui du grec amarakos, qui désignait alors cette plante.
Selon la légende antique, Amarakos était un serviteur du roi de Chypre qui fut puni par les dieux en étant métamorphosé en marjolaine.

 

- L'olivier:

L'olivier à cent ans est encore un enfant.

Dans la mythologie, on raconte que c'est la déesse Pallas Athênê qui aurait apporté aux grecs l'olivier et le figuier et les grecs en firent le symbole de la sagesse. Ils vénéraient tant l'olivier, qu'ils en confiaient la culture à des vierges et à des hommes purs.

L'olivier était dans l'Antiquité grecque et romaine, un emblème de fécondité et un symbole de paix et de gloire.

  Article sur mon blog:  l’olivier

- Vigne:
- Dans les textes sacrés, le récit de la mythologie perse raconte la légende du chah Jamshid qui fait tuer un serpent attaquant un bel oiseau. L'oiseau sauvé le remercie en laissant une petite graine qui donne naissance à la vigne.

 

Source de l'article:  Ici

 

Plante aromatiques: Ici

 

Plantes magiques:  Ici

 

Légende de la taille de la vigne: Ici

 

 

 

 



11/04/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 356 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion