Cadenet

 


 

 

 

 

cadenet.jpg

 Gros bourg étagé contre un éperon rocheux surplombant la Vallée de la Durance. Village pittoresque typiquement provençal avec des belles façades du 17 et 18ème siècle. 

 

 

 
cadenet (54).jpg

 Place du village

 

 

Petit historique

Cadenet est un site occupé par la tribu des Caudellenses (Cavares) qui donneront son nom à Cadenet.
A l'époque gallo-romaine, il y a une occupation importante du territoire en plaine, marquée par la découverte de stèles, d'inscriptions ou encore de céramiques.

Le nom n'a pratiquement pas subi d'altérations au cours des siècles. Cadaneto en 877; Catanetum en 1057; Cadeneto en 1187.
Cité fin 10éme siècle, Cadanetum. Seigneurie successivement des Cadenet, Oraison, Ancezune-Caderousse, Valbelle et Castellane.

Cadenet posséda son rempart, élevé au 14éme siècle, épaulé de cinq tours demi-rondes et ouvert de quatre portes. Quelques restes peu importants sont encore en place. A partir du 17éme siècle, Cadenet se lança dans la production de la vannerie, industrie favorisée par la présence d'osier dans les "iscles", partie marécageuse du territoire. Cette activité se poursuivit jusqu'en 1978.

Patrie du troubadour Ellian de Cadenet; d'André Estienne, le petit tambour d'Arcole (1777-1876); de l'ingénieur hydraulicien Jean-André Floquet.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

cadenet (12) tambour d'arcole.jpg

   André Estienne natif de Cadenet.

Statue du tambour d'Arcole en bronze, du sculpteur Amy, mise en place en 1893, en présence des autorités (Frédéric Mistral, invité, arriva après la cérémonie).

 

 

 

 

***

 

 

 

 Lavoir et fontaine en bas de la rue Kléber

 cadenet (1).jpg


cadenet (2).jpg


cadenet (3).jpg

Cette rue s’appelle également la rue des basses fontaines. Elle se trouve juste en contrebas de l’ancien rempart et de l’ancienne place aux bestiaux du village. Cette fontaine trouve sa source à pratiquement 2 km plus loin, et, lorsque le seigneur de Cadenet décida de l’installer en 1535, ce fut un progrès énorme pour le village. À cette époque, pas de lavoir. Il fut installé à la fin du XIXe siècle pour permettre aux femmes du quartier de ne pas avoir à se rendre trop loin pour laver leur linge.  

 

 

 

 

***

 

 

 

cadenet (57).jpg

 

 

 

cadenet (43).jpg 

 

 

cadenet (25).jpg

Eglise paroissiale Saint Etienne, à l'emplacement d'une chapelle.

 


cadenet (39).jpg

 

 

cadenet (29).jpg

 

L’église, fut construite primitivement entre 1537 et 1538, et terminée le 21 mars 1838, comme l’indique la signature du maître d’oeuvre, Etienne Bone(ff ou ss)ille se trouvant sur la base du clocher. Celui-ci, jusque-là surplombé par un mur abritant les cloches, fut modifié en 1844 avec la construction du clocher actuel.
La vierge en fonte trônant sur la place a été installée très probablement après 1837. Elle représente la volonté de l’Église de réévangéliser la ville de Cadenet, emmenant une série de missions, puis de jubilés successifs, durant tout le XIXe siècle.

 

 

CP cadenet_eglise.jpg

 

 

cadenet (47).jpg



cadenet (45).jpg

 

 


cadenet (42).jpg

 

cadenet (44).jpg

 


cadenet (60).jpg

 

 

cadenet (37).jpg

La statue se trouve juste à côté de l'église de Cadenet

 

 

 

***

 

 

 

cadenet (35).jpg

 


cadenet (36).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 cadenet (41) fontaine.jpg

Fontaine cours Voltaire

 


cadenet (65).jpg
cadenet (66).jpg

 

 


cadenet fontaine mains.jpg

Fontaine place du Tambour d'Arcole

 

 

fontaine masque vert.jpg

 Dans une rue

 

 

 

 ***

 

 

 

cadenet (31) mairie.jpg

Mairie

 

 

cadenet (16).jpg

Sur le mur à côté de la mairie

Plaque commémorative de la libération de Cadenet par les soldats américains, inaugurée le 20 août 2012.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

cadenet (50).jpg
 Une rue en escalier qui monte au village

 

 

 

 

***

 

 

 

 

cadenet (32).jpg

 Blason

D’azur aux trois colombes d’argent.

 

 

 

Petit plus

- La Fontaine aux pois chiches. En effet, son eau était réputée pour faciliter l’attendrissement des pois chiches, lorsqu’on les faisait tremper, et donc pour les faire cuire de façon bien meilleure. Elle date probablement du 19éme siècle.

 

 

- La fontaine maudite a été installée en 1545, à proximité de l’ancien rempart de Cadenet. À cette époque, il n’y a pas d’autre fontaine dans le village ou à proximité, en dehors de sa soeur jumelle qui se trouvait en bas de la rue. Les habitants devaient jusqu’alors se contenter de citernes ou de puits, pouvant transmettre des maladies. Hélas, si la fontaine du bas de la rue dispose d’une source située assez loin du village, en direction de Villelaure, celle-ci, par contre, dispose d’une source qui vient du pied du château de Cadenet, et passe donc sous l’ancien cimetière du village qui se trouvait derrière l’église. Pendant un peu moins de quatre siècles, des épidémies, en particulier de typhoïde, se propagèrent à intervalles réguliers, avec pour épicentre cette fontaine. Finalement, les dernières victimes moururent en 1943. Après ce moment, la fontaine cessa de couler. Plus d’épidémie ! Hors de question de la remettre en eau !

Source du texte: Site officiel de Cadenet 

 

 

 

Sources de l'article

- Dictionnaire des communes de Vaucluse de Robert Bailly.
- Guide complet des communes de Vaucluse de Michel de la Torre. 

- Luberon  commune de Cadenet
- Site officiel Cadenet

 

 



25/01/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 140 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion