Table en fête

 

 

 

 

Reconstitution de la table de Noël.

Exposition à l'hôtel de ville d'Avignon pour les fêtes de Noël. (en 2008)

 

 

Quoi de plus raffiné qu'une nappe blanche ? La coutume veut qu'il y ait 3 sur-nappes immaculées. Rappelant la plus antique coutume qui voulait qu'on laisse la dernière nappe du dîner aux ombres des ancêtres.

Pourquoi 3 nappes blanches? Ce chiffres symbolise la trinité. Certaines coutumes locales veulent que l'on ôte la première nappe avant le service des desserts, pour la nouer en baluchon et apporter les reliefs du repas aux pauvres.

D'autres, au contraire, interdisent que l'on desserve avant le lendemain, afin que les ombres des ancêtres puissent à leur tour, durant la nuit, jouir du repas.




BONNE DÉCORATION DE VOTRE TABLE. LE RÉSULTAT SERA DES PLUS FABULEUX SI VOUS LE FAITES EN FAMILLE.

Sans oublier, comme veut la tradition en Provence, de réserver une place pour "le paure" en provençal. Pas le pauvre. Le paure qui veut dire; celui qui n'est plus de ce monde. Explication donné par Monsieur Jean Coutarel.



Cette coutume à quasiment disparue aujourd'hui.

 

 

 

étoiles violettes.gif

 

Au musée de Pernes, les traditions de Noël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



15/12/2021
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion