Gâteau d'omelettes

 


 

 

Cette recette, qui semble être native d'Avignon et du haut-Vaucluse Piolenc, Orange. Elle est devenue populaire dans tout le Comtat Venaissin, la région Provence et le pays de Nice. 

Le gâteau d'omelettes est un plat qui se mange froid avec une sauce tomate facultative. Des minis  omelettes aux saveurs et parfums différents, où chacune a sa garniture. Les superposer en alternant les couleurs, comme un gâteau de crêpes. Minimum 4 omelettes, mais vous pouvez faire plus, si vous avez envie.

 

Voici ma recette

ROUGE: poivrons ou tomates revenues à la poêle, mettez de l'ail, sel, persil et enlevez la peau et égouttez bien avant de la mélanger aux oeufs battus. Faite cuire.

- VERTE: à la ciboulette, persil, feuilles d'épinards, blettes, pensez au pistou (ail, basilic et huile d'olive)... Un vrai délice !! Faite cuire.

- NOIRE: omelette à la tapenade. (Ne pas saler l'omelette) à l'olive noire... Faite cuire.

- JAUNE: omelette aux oeufs toute simple, mais aussi à l'ail, aux fromages... Salez. Faite cuire.

Vous pouvez varier les plaisirs à l'infini. Vous pouvez mettre dans vos omelettes par ex: de l'épinard, de la courgette, des blettes, du poivron, des fonds d'artichauts, oignons, ail, pistou, ciboulette, épinard...  Chacun y va de sa recette.

Ensuite posez chaque omelette dans un plat en les superposant et finir normalement par l'omelette jaune. Servez froid ou tiède avec une sauce tomate (facultative) de votre choix. Je le met en plat principal, à température ambiante, mais vous pouvez aussi servir ce gâteau en apéritif. Dans ce cas, vous pouvez couper en cubes. Les invités seront surpris de ces petits apéritifs colorés.

Ces mini omelettes sont un délice !

 

 Capture créspéou.JPG

 

Petit historique

Le gâteau d'omelettes d'herbes et de légumes empilés par couches superposées que l'on mange froid accompagné ou non d'un coulis de tomate.

Son nom vient de l'occitan crespeau signifiant "crêpe" et désignant, comme la fougasse, des spécialités différentes selon les régions d'Occitanie où ce mot est présent.


Ce mets est aussi connu sous le nom de trouchia ou d'omelette à la moissonneuse.
Ce dernier nom indique son origine puisqu'il était traditionnellement préparé pour les travaux des champs et spécifiquement pour les moissons, car autrefois les paysans emportaient ce millefeuille d'omelettes  aux champs  à base de légumes, d'herbes empilées les unes sur les autres.

 

***

* Recette en vidéo de ProvenceTV  {ici}

 

 



28/09/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 140 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion