Le château de Fargues au Pontet

Le château de Fargues au Pontet.


L’histoire du château de Fargues commence il y a plusieurs siècles. Il a été construit vraisemblablement au début du XIVe siècle par Raymond Guillaume de Fargis, neveu du premier Pape d'Avignon Clément V, fils de Marquise,  soeur du Pape et de Béranger-Guilhem de Fargis, trésorier de l'église de Béziers.

 

 

Le 9 mars 1309, le premier pape d’Avignon: Clément V  fit son entrée solennelle à Avignon .

La partie la plus ancienne du château date du XIV éme et la plus récente XIX éme.
Etrange château de Fargues avec des éléments du XIV éme, XVI éme et XVII éme, il est finalement reconstruit au XVIII éme.
Le façade ouest et les deux façades en retour sont du XIV éme. Elles comportent des fenêtres à meneaux et deux monumentales cheminées rapportées latéralement sur la façade et soutenues par des quadruples corbeaux.

 

En 1982, la municipalité décide de lancer l’ambitieux projet de restauration et de rénovation du château de Fargues. Il était impensable en effet de laisser ce lieu chargé d’histoire dans un état d’abandon. Par arrêté du 1er octobre 1982, le bâtiment principal du château a été classé "Monument Historique".
Après 10 ans de travaux, sous l’égide d’un architecte en chef des Monuments Historiques, le château de Fargues est redevenu un édifice qui fait la fierté de la municipalité pontétienne, probablement sa plus belle réalisation.

 


chateau fargues 8.JPG

On entre dans le château par un vaste portail s'ouvrant sur une cour d'honneur sensiblement carrée.
chateau fargues 7.JPG


chateau fargues 6.JPG

 

***
chateau fargues 5.jpg

L'espagnolette doit faire au moins 30 cm de long. Et l'épaisseur de la porte est impressionnante.
chateau fargues 4.jpg


chateau fargues 3.jpg

Porte principale qui donne dans la cour d'honneur.

***
chateau fargues 10.jpg

Porte intérieure en bois de la salle d'exposition.

 

chateau fargues 2.jpg

Plafond avec ses poutres de bois et sa rangée de lustres de toute beauté


salle exposition.jpg

Salle d'exposition.

En ce moment une exposition sur la Grande guerre 14 - 18 dans le château jusqu'au 11 novembre.

 

chateau fargues 9.JPG

Détails du lustre

 

 

 * En savoir plus:  Site officiel de la ville du Pontet

 

 

Le "petit plus"
Cette commune "Le Pontet", dernière née du département de Vaucluse, a connu une évolution fort curieuse...
Le Pontet, qu'est-ce que c'est?
Avant le XX éme siècle: rien, un hameau, ex-relais de diligences, une campagne pour quelques honorables bourgeois et notables d'Avignon, un terroir piqueté de quelques "granges", une tache blanche ou presque entre Avignon et Sorgues.
On distinguait ça et là, des prairies à l'herbe grasse et tendre, des bosquets, des saules, des tilleuls bucoliques, des muriers, quelques chênes verts tout rabougris, ainsi que de profondes allées bordées de platanes, de hauts et anciens murs craquelés qui cachaient quelques vieux domaines.
Un lavoir en plein centre où des lavandières venaient battre leur linge, un paysage agreste, une campagne verte et souriante au bord des grands axes routiers.
Puis ce fut la naissance de la première municipalité. Le petit village trouvait un coeur, un centre, mais le développement se faisait d'une manière anarchique, usines par ci, lotissements par là...
Le Pontet en devenant commune n'était qu'une banlieue nord d'Avignon crevant ses vieux murs.

Le nom de cette commune vient du pont sur la roubine de Morières.
Ce fut très longtemps un hameau de peu d'importance, simple relais de diligences. Le Pontet prend son essor au 19 éme grâce à Charles Thomas ( 1787-1871) qui y implanta un moulinage de soie et un moulin à garance. Cette banlieue d'Avignon est finalement érigée en commune en 1925. C'est donc la plus jeune commune de Vaucluse.

Par les documents, on peut dire que la vie pontétienne débute en octobre 1507 avec un petit pont ou "Pontet" et une croix.
Vers la fin du XV éme, ce petit pont était en bois, mais en 1537, il fut reconstruit en pierre. En juin 1618,  il fut réédifié sur le même emplacement et nous savons ainsi que le passage n'était large que de cinq pans (1 pan = 0,24m). On voit donc bien par là que cet ouvrage méritait bien son nom de "Pontet"; (Petit pont).

 

 * Source de l'article; quelques livres personnels.

livre le pontet.jpg

 

 

 

 



03/10/2018
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 380 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion