Brantes

 


 

 

Brantes

brantes (19).jpg

Le village s'appelait autrefois... Brantulis en 1073, puis Brantoe en 1372, et plus tard en 1550 Brantoulz et Brantoux. Le village a pris définitivement le nom de Brantes en 1626 qui viendrait des "pierres branlantes" qui l'entouraient.

 

 

***

 

 

brantes vue generale colorise.jpg
brantes_vue_generale.jpg

brantes (22).jpg

Brantes est bâti en village fortifié. Ce charmant petit village est perché entre 500 et 600 mètres d'altitude, étagé sur une pente abrupte du Ventoux. Il surplombe la Vallée de Toulourenc. (Le Toulourenc, petite rivière alimentée par le mont Ventoux, passage du Toulourenc au bas du village). Avant la guerre, on pouvait compter plus de 400 habitants, (aujourd'hui 65 personnes y habitent). Il y avait de nombreux commerces, 4 cordonniers, 1 épicier, 2 bistrots, un notaire, un garde forestier et même un orchestre et une équipe de football! A cause d'un terrible orage en 1850, 90 personnes quittent le village. Au XIX éme siécle, des enfants de l'assistance sont envoyés dans la vallée de Toulourenc pour aider les familles paysannes. Mais beaucoup meurent de maladies durant le voyage. Aujourd'hui, 85 personnes environ y habitent.

 

Brantes

Vue de la place du village de Brantes.

La vue est magnifique. Les routes sont légèrement sinueuses pour venir à Brantes.

brantes (15).jpg

A droite sur la route se trouve la poste de Brantes

brantes (13).jpg

brantes (28).jpg
brantes (40).jpg
brantes (44).jpg

Charmant petit village calme et tranquille qui se trouve à l'extrémité nord du département.

 

 

***

 

 Magnifiques rues en calades, aux passages voûtés, et aux vieilles maisons de pierre.

brantes (46).jpg
brantes (59).jpg
brantes (69).jpg

 

 

***

 

 

Brantes

Haut du village avec à gauche de la photo, une librairie et à droite un santonnier.

 

https://static.blog4ever.com/2006/03/139369/big_photo_139369_9012980_2011072352401612.jpg

Faïencerie.

 

Brantes

Petite place du village qui se trouve en bas, à l'entrée de Brantes avec sa mairie et son porche à droite. Le village se visite à pied.

 

brantes (2).jpg
brantes (3).jpg
brantes (86).jpg

L'école a été construite fin 1896. En 2004, elle accueillait 9 enfants (du cycle 1 au cycle 3) de 3 villages Brantes, Saint Léger du Ventoux et de Savoillan. Aujourd'hui l'école abrite la bibliothèque qui fût créée en 1881 sous le nom de "Bibliothèque Populaire", et qui est l'une des plus anciennes du Vaucluse.

 

 

***

 

brantes (81) ter.jpg

 

brantes (81) bis.jpg

brantes (85).jpg

 

 

***

 

Eglise paroissiale 17éme et son petit clocher.

brantes (60).jpg

brantes (49).jpg
brantes (54).jpg

 

 

***

 

Ancienne poste

brantes (55).jpg
brantes (56).jpg

 

***

 

 

Brantes

Ruelle au passage voûtée, très agréable.

 

 

***

 

Magnifique vue du haut du village.

brantes (30).jpg
brantes (37).jpg
brantes (53).jpg

 Chapelle des Pénitants Blancs début 18éme siècle. Elle est bâtie sur l’emplacement d’une ancienne chapelle.

 

 

***

 

Lavoir en bas du village.

brantes (4).jpg
brantes (7).jpg
brantes (8).jpg
brantes (9).jpg

Le lavoir est un lieu de rencontres et d'échanges des lavandières. Chaque semaine se réunissaient les femmes du village qui venaient les unes à pied avec leur bassine, les autres avec une charrette tirée par le mulet, pour laver le linge à l'eau courante. L’eau courante est arrivée dans les habitations en 1958.

 

Autour du village se trouvent des montagnes, des champs et de la garrigue, des herbes aromatiques comme le thym et de la lavande vraie. Au printemps, lorsque les amandiers sont en fleurs, une vue superbe sur la face nord enneigée du Mont Ventoux, le "Géant de Provence".

Perché entre le Mont-Ventoux au sud et la Drôme au nord, Brantes ressemble à un village de crèche avec ses étroites calades et passages voûtés.

Pendant notre balade nous avons ressenti entre le calme, la beauté et la tranquillité du village, une impression d'être transportés au bout du monde, hors du temps.

 

Brantes est un village qui mérite d'être visité.

 

 

Un téléfilm a été tourné à Brantes en 2014. "La Vallée des Mensonges". Réalisation Stanislas Grazini.
Avec Julie de Bona, Andréa Ferréol, Stéphane Rideau, Augustin Legrand.

 

 

 

Sources:
- Guide complet des communes de Vaucluse de Michel de la Torre.
- Le Vaucluse, les 151 communes des éditions Delattre.
- Dictionnaire des communes de Robert Bailly.

- Pour compléter mon article, certaines d'informations ont été trouvées dans le dépliant de l'Association "Des Amis de Brantes".

- Brantes:  Villages et Patrimoine

 

 

 


09/06/2023
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion