Lagnes

 

 

Panneau de la ville

 

 

Petit historique

Lagnes est cité en 1154 "Lagnas". Co-Seigneurie du 13éme au 16éme.

Au 16éme la commune jouit d'une indépendance administrative. En 1648, malgré les promesses faites aux habitants souhaitant rester sous l'autorité du Saint-Siége, Innocent X érigea le fief en marquisat, au profit de Louis de Cambi; au 18éme la seigneurie était partagée entre les Cambis et les Fortia qui occupaient deux résidences distinctes, séparées par une cour à l'intérieur de l'enceinte castrale. Village étalé sur une légère butte aux confints des Monts de Vaucluse dans la plaine de la Sorgue au milieu des vignes.

 

Lagnes

Le village se tient posé en étage au pied du rocher du Pieï. Il est dominé par un château du XIII° siècle (remanié au XVI° et XVII°) qui donne une atmosphère très médiévale à Lagnes. 

 

 

 En 1720, la peste commence à remonter de Marseille à travers toute la Provence. Pour protéger le Comtat Venaissin des pestiférés de Provence, les communes de la région commence alors la construction d'un mur ouvrage continu en pierres séches de 2 m de haut, 0,70 cm de large sur 27 kilomètres. Flanqué de guérites, avec postes de garde en retrait. Le " mur de la peste" dont certaines parties sont encore visibles sur la commune. 

LAGNES a été sous la domination des Comtes de Toulouse, des Comtes de Forcalquier, des rois de Provence (Comte d’Anjou), puis à partir de 1295 jusqu’en 1791, LAGNES faisant partie du Comtat Venaissin est devenue terre papale, et gérée par un légat, un vice légat ou un recteur. A partir de 1791, le Comtat Venaissin étant devenu français, la ville de LAGNES est devenue française. 

Lagnes 

Bories miniatures

Un Village fortifié d’imposants remparts ceinturaient le village au XIIIè siècle. A partir des années 1820, on assista à leur démolition progressive par les habitants eux-mêmes. Les pierres ainsi récupérées étaient utilisées pour les constructions nouvelles ou pour affermir les plus anciennes. Ils étaient épaulés de 5 tours rondes avec meurtrières, dont deux existent encore. 

Village de Lagnes 

Point de vue panoramique depuis le Rocher du Pieï.

 

Église paroissiale Saint-Pierre (1844) avec clocher (1746) à Lagnes

Église paroissiale Saint-Pierre (1844) avec son beffroi carré et son clocher de 1746.

lagnes (22).JPG

 Église paroissiale Saint-Pierre. Construction en 1844. Style Néo-Classique à fronton.

 

 

Magnifique fontaine dans le vieux village de Lagnes

La 1ère fontaine du village (en haut de la rue de la République) date de 1812.

Magnifique fontaine au blason dans le vieux village.

Les armes peuvent se blasonner ainsi:
De gueules au gonfanon de sinople frangé d'argent sur une hampe du même posé en pal, à la clef d'or et à la clef d'argent posées en sautoir, brochant.
Les armes symboliques de l'autorité papale ont été adoptés officiellement vers 1960 mais datent en fait de 1693.

 

Plaque de rue sur une maison ancienne (XVIe et XVIIe siècles dont rue Venteuse, inscrit aux Monuments Historiques

Rue Venteuse, la plaque de la rue est posée sur la maison qui est inscrite aux Monuments Historiques. Cette rue porte bien son nom pour y être passée un jour de mistral. 

 

 

lagnes (4).JPG

Mairie

 


lagnes (5).JPG

 

 

Le village de Lagnes est un "village provençal fleuri"  avec des passages étroits et petites ruelles étroites, bordées de maisons anciennes qui donnent beaucoup de charme au village.
lagnes (6).JPG

lagnes (13).JPG

 


lagnes (17).JPG

Fontaine dans le village



 

 



 

 

 

Sources:
- Guide complet des communes de Vaucluse de Michel de la Torre.
- Le Vaucluse, les 151 communes des éditions Delattre.
- Dictionnaire des communes de Robert Bailly

- Site officiel de Lagnes

 

 

 



10/02/2023
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion