Maison natale de Crillon le Brave à Murs

 

Je suis allée visiter le village de Murs. A l'entrée de l'église j'ai vu cette affiche qui expliquait...

 

2019-11-7_murs (9).JPG

 

2019-11-7_murs (58).jpg

L'église à droite de la photo.

 

 2019-11-7_murs (41).jpg

 

2019-11-7_murs (46).jpg

Maison natale de Crillon le Brave

 Pour vous situer, l'église est à gauche de la maison natale du Brave Crillon. La façade du 13e a été restaurée. Aujourd'hui la maison est devenue un musée.

 

2019-11-7_murs (44).jpg

 

2019-11-7_murs (48).jpg

 

***

L'intérieur de la maison a été restauré et aménagé en musée. Le plafond, les fenêtres ne sont pas d'origine.


2019-11-7_murs (36).jpg


2019-11-7_murs (37).jpg


2019-11-7_murs (38).jpg

 

***


2019-11-7_murs (39).jpg

La maison natale et la grille sud du château s'ouvre sur la place de l'église.


2019-11-7_murs (59).jpg

 

2019-11-7_murs (43).jpg

 

2019-11-7_murs (45).jpg

 Ce blason se trouve sur un mur à la droite de la placette. Je n'ai rien trouvé sur ce blason.

 

Petit historique

A coté du Château se trouve l’église romane de la paroisse au clocher carré massif et une belle maison romane du 13ème siècle où naquit Crillon-le-brave, un glorieux chevalier du roi Henri IV.
En mars 1543, Jeanne de Grillet, femme de Gilles de Berton, demeurant habituellement en Avignon, étant venue faire ses "couches" chez sa soeur Catherine, épouse d'ASTOAUD, seigneur de Murs à cette époque. Donna le jour à celui qui devait être plus tard le valeureux compagnon, de Henri IV; le Brave Crillon.
Il ne naquit pas dans le château, mais selon la tradition, dans une maison proche de l'église qui fut élevé ultérieurement et rénovée, il y à quelques années en vue de sa transformation en musée local.

Crillon fut inhumé dans la  cathédrale Notre-Dame-des-Doms à Avignon.

Source de l'article: Dictionnaire des communes Vaucluse Editions A. Barthélémy, Avignon.

 

***

Le roi qui l'apprécia toujours à sa juste valeur le surnomma le "Brave Crillon" et le considérait comme le meilleur capitaine du monde.

On a aussi fait grand bruit du billet d'Henri IV : " Pends-toi, brave Crillon ! etc...  Or, ce billet, qui a été publié pour la première fois dans le troisième volume des lettres de ce prince (in-4) porte non pas pends-toi, mais pendez-vous, locution familière d'ailleurs à Henri IV, qui l'a employée fort souvent dans sa correspondance. Le Larousse en six volumes du XXe s. (1931) affirme que la citation véritable est : "Brave Crillon, pendez-vous de n'avoir été ici près de moi lundi dernier à la plus belle occasion qui se soit jamais vue et qui peut-être se verra jamais. Croyez que je vous y ai bien désiré."

Source: Wikipédia

 

Source: Site officiel de Murs

 

 


statue_crillon-le-brave (69).JPG

Crillon le Brave


statue crillon-le-brave (1).JPG
 

Statue crillon-le-brave (3).JPG 

 



13/07/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion