"Alyscamps" de Mazan

"Alyscamps" de Mazan.

 

En allant promener à Mazan, une petite rue qui monte en face de l'office du tourisme, un panneau m'indique un site de vestiges de sarcophages qui se trouve au cimetière.

Bien entendu, je ne manque pas de m'y rendre et...

Je vous propose quelques photos de cette visite.

2018_mazan (27).jpg

 

2018_mazan (26).JPG

 

 2018_mazan (25).JPG

 

2018_mazan (61).jpg

L'entrée du cimetière.

2018_mazan (58).jpg

De chaque côté de la porte du cimetière un sarcophage.
2018_mazan (59).jpg

 

2018_mazan (7).JPG

 Le Mont Ventoux vu du cimetière


2018_mazan (20).JPG


2018_mazan (21).JPG


2018_mazan (22).JPG


2018_mazan (23).JPG

 

2018_mazan (51).jpg


2018_mazan (52).jpg


2018_mazan (53).jpg


2018_mazan (54).jpg


2018_mazan (55).jpg

 


2018_mazan (57).jpg

 

2018_mazan (44).jpg


2018_mazan (45).jpg


2018_mazan (46).jpg


2018_mazan (47).jpg


2018_mazan (48).jpg

 

2018_mazan (28).jpg

Sarcophages vus en hauteur sur le long du mur. Photo prise à l'extérieur du cimetière.

 

 2018_mazan (49).jpg

Les sarcophages

Mazan, est particulièrement riche en découvertes archéologiques. Ces sarcophages paléochrétiens sont parmi les vestiges les plus importants que possède le Comtat Venaissin.
Ils entourent le petit cimetière (un des plus beaux de Vaucluse), face au Ventoux.
Ils peuvent être datés des V et VI éme siècle et semblent être les restes d'une nécropole chrétienne.
Il subsiste aujourd'hui 64 sarcophages complets sur les 144 qui avaient été recensés en 1842.
La légende veut qu'ils aient été découverts à environ 2 km de là, le long d'une voie romaine, le chemin Mercardier (des marchands), qui reliait Carpentras à Mormoiron. Aucun élément ne permet toutefois de confirmer cette hypothèse.
Une autre hypothèse évoque la possibilité qu’ils aient toujours été sur le site du cimetière ( la disposition actuelle datant de 1858).
Ces lourdes sépultures sont taillées dans un calcaire local. Elles sont massives et se composent d'une cuve rectangulaire d'une seule pièce et d'un couvercle tectiforme (en forme d'un toit), souvent sculptés des attributs de métiers.
Le décor souvent absent, est très simple: croix, hache, soc de charrue, couronne.
Cet ensemble de sarcophages est rare en Provence si l'on excepte les Alyscamps d'Arles ou la nécropole découverte à Ménerbes.

 

Le cimetière communal
Un tableau du XVII éme siècle, conservé au musée de Mazan, montre les sarcophages surmontés d'une croix et entourés de cyprès.
Au XIX éme siècle, ce site où l'on n'avait cessé d'inhumer depuis des siècles, devient le cimetière communal.
La disposition actuelle date de 1858. Le mur de clôture du cimetière étant alors construit et couronné avec les sarcophages.

 

Dans le cimetière se trouve également la chapelle de Notre dame de Pareloup,

Chapelle Notre Dame de Pareloup à Mazan

 

Vierge de Notre Dame de Pareloup à Mazan

 

 

 



03/05/2018
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 442 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion