Hippodrome Le Pontet

 

 

  roberty.jpg

Petit historique

En 1780, un magistrat Jean-Louis Thomas, propriétaire à Avignon d'un hôtel particulier acheta le Domaine de Roberty, partie de cette banlieue avignonnaise. En 1850, alors âgé de 63 ans, Charles Thomas fils de Jean-Louis Thomas, passionné de cheval, construisit une piste de sable dans son Domaine de Roberty pour faire courir les chevaux. Avec quelques amis avignonnais, il fonda en 1866, la société hippique d'Avignon. En c'est en 1867, quelques années avant sa mort (1871) qu'il créa dans sa propriété, en accord avec la société hippique dont il était le président, le plus ancien champ de course de province. Son fils Joseph Thomas hérita du Domaine Roberty et s'intéressa à l'organisation et l'installation de ce qui devait devenir l'hippodrome de Roberty. Cet hippodrome, dont la société hippique a toujours été la locataire de la famille Thomas et de ses héritiers. C'est ainsi qu'il réalisa une piste d'obstacles en huit semblables à celle d'Auteuil, et fit construire une magnifique tribune en bois à peu prés sur le même emplacement que les tribunes actuelles qui datent de 1905. Joseph Thomas eut quatre fils et une fille. Il mourut en 1908 et au partage des diverses propriétés, le Domaine Roberty revint à son fils Pierre en 1909.

Encore plus amoureux du cheval que son père, Pierre Thomas décidé en 1910 de créer dans sa propriété, une écurie de course, et en 1911 un centre d'élevage. Ainsi dès cette époque, Le Pontet devint un centre turfiste. Il fit construire dans la cour de la ferme et dans la cour du château, une quinzaine de boxes pour y loger des poulinières. Pour faire entraîner ses chevaux, il fit construire dans sa propriété une piste de sable et d'un mélange de déchets de tannerie. D'une longueur de 1200 mètres, elle faisait le tour du bois qui est en lisière du champs de course, avec une ligne droite de 500 mètres. Cette piste était hersée tous les jours après les entrainements du matin. D'ailleurs, elles existe encore à l'heure actuelle, mais en 1982, elle avait besoin d'une sérieuse mise en état.

En 1915, le nombre des chevaux logeant dans ses écuries est de 30 à 40. Ses premiers jockeys surent faire briller les premières victoires avec ses couleurs: "Casaque bleu ciel rayée blanc, toque velours noir avec un gland or".

De 1920 à 1931, l'écurie Thomas ne cesse de glaner des victoires dans tous les champs de courses de France.

 

Le rôle du garçon de voyage était très important.

On ne connaissait pas les facilités de transports qu'on actuellement les propriétaires avec les van. Il fallait embarquer les chevaux dans des wagons en gare du Pontet jusqu'à destination. C'est ainsi pour les déplacements à l'hippodrome au parc Borély à Marseille, les chevaux devant courir le dimanche étaient embarqués dès le vendredi soir en gare du Pontet avec fourrage, paille et avoine, accompagnés par les garçons de voyage. Pour la saison des courses à Nice, Vichy ou Aix les Bains, les chevaux partaient avec le matériel et le personnel pour quinze à trente jours.

Il en fut ainsi jusqu'en 1934, année ou monsieur Thomas vendit tous ses chevaux. Le centre d'entrainement garda son activité jusqu'en 1937. Monsieur Thomas n'a pas eu d'enfants et à sa mort, le Domaine de Roberty devint la propriété de sa nièce, et l'hippodrome continua à être donné en location à la société hippique d'Avignon qui organise chaque année un meeting pour les fêtes de Pentecôte.

 

 

 
roberty 3.jpg

L’hippodrome, situé à l’intérieur du domaine du château de Roberty. Domaine de Roberty, maison de maître construite en 1773. L’hippodrome, la maison de maître, les façades, les toitures des communs, de l’ancien haras, le jardin et le petit parc, le bassin, la clôture, les tribunes de l’hippodrome même les arbres sont classés Monuments Historiques en 1993.  En 2011, de nouveaux acquéreurs se manifestent avec en prévision un projet immobilier du Domaine de Roberty.

 


roberty 4.jpg

 

 

 

***

 

CP le-pontet_hippodrome_roberty.jpg
CP le-pontet_Hippodrome_Roberty_les_courses.jpg
CP le-pontet_roberty2.jpg
CP le-pontet_roberty3.jpg

 1932-15-6_radical-vauc_avg roberty.JPG

Source du Journal radical vaucluse-Avignon 15 juin 1932

 

 

 

***

 

Sources:

- Livre "Le Pontet" de Régis Deroudilhe.

- Hippodrome Wikipédia

 

 

 

 

 



25/06/2023
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion