Chapelle Saint-Jacques à Cavaillon

 

La Chapelle Saint-Jacques dominant la ville sur le Mont Saint Jacques, veille depuis la fin du XIIe siècle sur la ville blottie à ses pieds.        
Sa cloche (un clocher a été ajouté a cette chapelle, en 1377) sonnait jusqu'au XIXème siècle pour prévenir les Cavaillonnais de toutes sortes de dangers: orages, incendies, inondations, passage de troupes armées ou  de... Brigands!

Au moyen Âge, l'édifice devient peut-être une halte sur le chemin de Compostelle comme semble l'indiquer le vocable du lieu.

Il faut cependant attendre le courant du XVIème siècle et l'influence de César de Bus, pour voir d'importantes transformations de la chapelle
avec, notamment, un agrandissement de celle-ci, la mise en place d'un porche et probablement une restructuration de l'ermitage.
Au delà du XVIéme siècle, divers documents nous informent que des réparations sont effectuées régulièrement sur la chapelle, en particulier sur les toitures.
La chapelle tombait en ruine dans l'indifférence générale au tout début du 19éme siècle. L'ermitage Saint-Jacques est classée monument historique le 15 avril 1911.

En 1948, elle devient propriété du musée Calvet d'Avignon qui la revend à la commune de Cavaillon en 1975. Des travaux sont entrepris en 1986 puis 1992.

 

 

 


 

2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (7).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (8).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (16).jpg

Réparations au clocher Saint-Jacques, octobre 1906.

 

 

2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (20).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (18).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (22).jpg

Une vieille tradition populaire nous dit que la petite chapelle a été édifiée sur les ruines d'un ancien temple romain dédié à Jupiter et dont la citerne encore présente à l'intérieur de l'édifice,
en serait le témoin direct. Rien pour le moment ne permet, archéologiquement parlant, de confirmer cette hypothèse.
Cependant, de nombreux éléments architecturaux appartenant à un vaste bâtiment romain ont été découverts anciennement à proximité de la chapelle.
On citera en particulier un fragment d'épigraphie antique citant Jupiter qui été encore en place sur le fronton de la chapelle au XIIéme siècle.


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (23).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (25).jpg

 

***


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (32).jpg

 

2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (46).jpg

400 Cavaillonnais mort pour la Patrie. Août 1914; Novembre 1918.

 

***


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (33).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (36).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (37).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (44).jpg

 

***

 

2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (42).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (45).jpg

 

***

2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (54).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (57).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (59).jpg

 

 

***

La chapelle est un édifice qui a connu plusieurs phases de construction.
La première phase est datée de la deuxième moitié ou de la fin du XIIéme siècle. Il s'agit d'une construction au plan simple, représentative de l'art roman en Provence.
La deuxième phase de construction, qui intervient à la fin du XVIème siècle ou au début du XVIIème siècle, voit l'agrandissement de la chapelle proprement dite grâce à la construction de deux travées supplémentaires dans la nef.
Cet agrandissement a également engendré des modifications sur les élévations extérieures avec un rehaussement bien marqué dans la composition du mur, l'ancienne élévation étant toujours perceptible grâce à la corniche à bandeau encore visible.
Pendant cette deuxième phase, on construit également le petit porche en extérieur rythmé par cinq arcades et on agrandit très probablement l'ermitage, collé au mur méridionale de la chapelle.

 2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (62).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (64).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (67).jpg

Vitrail "coquillage" qui rappelle qu'on se trouve sur les chemins de Compostelle.

Pourquoi la coquille Saint-Jacques en symbole?!  Réponse => ici


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (69).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (72).jpg

Citerne dans la chapelle


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (75).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (77).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (78).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (81).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (82).jpg

 

Buste de César de Bus.

césar de Bus.jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (84).jpg

Photo prise à l'étage de la chapelle avec la vue sur la ville de Cavaillon.

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (87).jpg


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (90).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (92).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (93).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (94).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (95).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (99).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (103).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (112).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (114).jpg

 La chapelle est constituée d'une abside semi-circulaire (et octogonale à l'extérieur) voutée en cul-de-four et munie d'une fenêtre en plein cintre à linteau échancré.
Cette abside s'ouvre sur une nef unique par une arcade en plein cintre reposant sur deux piliers simples.

2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (110).jpg

 


2019-29-08_cavaillon_saint-jacques (116).jpg

 

 

 

 

 

 

- Les chemins de Compostelle.

 

- Le pèlerin de Saint Jacques de Compostelle.

 

- Quête et rencontre. Lettre pastorale

 

- Sources de l'article:

Mémoire en images de Cavaillon de Hélène Chevaldonné-Maignan.

Et aussi un dépliant disponible à la chapelle.

 

 

 

Le petit plus

 

 

- Il est possible d'accéder au site par des escaliers qui se trouvent à proximité de l'office de tourisme et de l'arc de triomphe, mais ça grimpe pas mal.

- Pour les personnes à mobilité réduite, l'accès est possible en auto, en suivant le fléchage "St. Baldiou - St. Jacques". On peut se garer à 300 mètres environ et continuer à pied (ou chaise) sur une rue de desserte locale.

- Le site comporte une fontaine d'eau potable et des toilettes sèches. Il y est interdit de fumer.

 

- Du haut de la colline on découvre un très beau panorama sur Cavaillon et la vallée de la Durance et il existe de nombreux sentiers de promenade. Pour ceux qui n'ont pas le vertige, on trouve également une  "via-ferrata" .

 

 

 

 

 

 

 



30/08/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion