-- LES JUIFS DU PAPE

 

Les juifs du Pape

 

Les Juifs du Pape vivaient dans le Comtat Venaissin et à Avignon, cédés respectivement en 1274 et 1348 au Saint-Siège et restés sous son administration jusqu'à la Révolution française en 1791.

Durant le XIVéme siècle, les Papes résident à Avignon où la présence de la cour papale favorise l'activité des Juifs, malgré une tentative de les en expulser.

Depuis 1326, les papes permettent aux Juifs de résider dans le Comtat et à Avignon sans être inquiétés et ainsi, à de nombreux Juifs de France d'échapper aux persécutions dont ils sont victimes.

De plus, Clément VI protège les Juifs lors des massacres liés à l'épidémie de peste noire.
 En 1394, les Juifs sont définitivement expulsés du royaume de France.


 Dans le Comtat Venaissin, les Juifs peuvent continuer à résider sous certaines conditions, port d'un chapeau de couleur jaune, paiement de taxes supplémentaires, obligation d'assister périodiquement à des discours religieux les appelant à la conversion...

Durant la période où les papes résident à Avignon, le commerce juif reste florissant à Avignon. Les commerçants juifs approvisionnent la cour papale en vivres, en draps, en chevaux, en parfum,  en bijoux de corail et en perle pour les chapelets.

Les Juifs du pape ne sont guère nombreux : 2 000 en tout au début du XVI éme siècle, 500 environ à Avignon et Carpentras vers l'an 1600.

A la Révolution française, avec le rattachement à la France d'Avignon et du Comtat Venaissin,  le 14 septembre 1791, il marque pour les Juifs une véritable libération, ce qui leur a permis d'obtenir la citoyenneté et la pleine égalité de leurs droits avec leurs concitoyens.

*

* Le saviez vous que le  shuadit ou chouadit également appelé judéo-provençal, judéo-comtadin ou hébraïco-comtadin, est une langue morte appartenant à la famille de la langue d'oc, anciennement utilisée par les Juifs de ce qui est aujourd'hui le Sud de la France.

*

Petit rappel

Chassés de France à plusieurs reprises du 12 au 14 éme siécle, les juifs se réfugiérent en terres paples, où ils étaient en sécurité et bénéficiaient de la liberté de culte. Avec Avignon, Cavaillon et l'Isle sur la Sorgue, Carpentras abrita une importante communauté juive dans un quartier qui ne devint ghetto qu'à la fin du 16 éme siécle: " la carriére" rue de 80 m de longueur que l'on fermait chaque soir et où vivaient plus de 1500 personnes astreintes au port du chapeau jaune. A dater de cette époque, les juifs ne furent plus autorisés qu'à exercer certains métiers tels que l'usure  ou la friperie. Ce ghetto ne fut aboli qu'à la révolution. Aujourd'hui, la synagogue est le dernier vestige du quartier juifs de Carpentras.

*

- Monument du centenaire du rattachement du Comtat Venassin à la France

 

** En savoir plus? Voir quelques liens dessous

- Juifs du Pape  du Comtat Venaissin

- Nos cousins les juifs du Pape

- Vidéo INA

- Sinagogue de Carpentras

- Juifs du Pape

- Histoire des juifs de Provence  à travers la Synagogue de Cavaillon.

 




25/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 451 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion