Sorgues


 

 

D'azur au pont d'argent à trois arches, maçonné de sable, supportant une croix aussi d'argent, le tout sur une rivière ondée d'argent et de sinople.
 
Petit historique
En 1031, Sorgues s’appelle encore Villam Sorgam. 
Fief des Comtes de Toulouse qui y construisirent un château, celui ci fut rasé, puis Jean XXII en construisit un autre.
En 1562, le village fut saccagé par les troupes protestantes du Baron des Adrets. Le village fut déserté au 18éme.
En 1784,  eut la première  ascension d'une montgolfière par le Marquis de Brantes qui fut le constructeur d'un aérostat. Rappelons nous que Joseph de Montgolfier venait de découvrir, en novembre 1782, le principe de l'aérostation dans sa maison d'Avignon.
 
Sorgues est un lieu de passage se situant sur un axe fréquenté. La route impériale ou route nationale 7 sillonne la commune, le train y fait halte en 1854, mise en service de la ligne Lyon -Avignon - Marseille.
 

 C’est en 1063, que la cité prit le nom de Pont-de-Sorgo en provençal (Pont-de-Sorgues en français) un vocable qui témoigne de la présence d’un pont permettant de franchir la rivière.

 

Avenue de Cessac

 

***

 

sorgues_pont_ouveze (1).JPG
sorgues_pont_ouveze (9).jpg

Pont sur l'Ouvéze à Sorgues

Pont sur Ouvèze.

Le quartier du Grand Pont (1920) en venant d'Orange par la route nationale 7, et que l'on passait le pont à tablier plat qui franchissait l'Ouvèze. En 1835, le vieux pont bossu, des armoiries de la ville, avait été remplacé par celui-là.

 

***

 

Sorgues

Château de Brantes à Sorgues 

Au Château de Brantes aux portes d'Avignon est un domaine privé.
Un jardin magnifique ou on trouve Platanes et Magnolia géants, (le plus vieux magnolia d'Europe), fleurs vivaces et grands bassins...
Ce jardin remarquable est classé par le ministère de la Culture.

 

Rue de la République

 

 

***

sorgues hotel de ville.JPG

L'ancienne Mairie.

 

***

sorgues_eglise (17).jpg

Rue de la Tour. A droite de la photo, le devant de l'église.

 

La même église, vue de derrière.


***

Château Gentilly à l'avenue Pablo Picasso.

 

Café de l'Industrie

 

Cité Générat à la sortie de Sorgues.

La famille Générat s'installa dans ce domaine au dix-huitième siècle. Gervais Charles Simon Générat fut l'un des maires de Sorgues sous la Restauration.
Le général Arnaud et sa famille furent les derniers résidants. Le domaine fut acheté par une société immobilière qui y construisit la cité Générat.

 

Entrée de Sorgues

L'entrée de Sorgues sur la RN7

Entrée de Sorgues

La RN7 à Sorgues

 

***

 

 

Monument train fantôme à côté de la gare

Ceci est un hommage aux victimes passé à Sorgues le 18 août 1944 vers les camps de la mort et aux résistants ayant aidé les évadés.

Ce Mémorial inauguré en 1991. Le "Train fantôme" est le nom donné à un convoi de déportés, parti le 13 juin 1944 du camp de la Vernet, dans le sud-ouest de la France, vers le Camp de Dachau, en Allemagne14. Les 403 détenus ont dû faire le trajet entre Roquemaure et Sorgues à pied. Dans la gare ils embarquent le 18 août dans un train à bestiaux à destination des camps de concentration.

 

***

 

L'Entrée de Sorgues en venant d'Avignon.

 

Rue des Remparts

 

sorgues ancien hôtel de la gare.jpg

Ancien hôtel de la gare, Avenue Gentilly.

 

***

sorgues 2 st hubert.JPG

sorgues panneau st hubert.JPG
 

 Château St Hubert

était le siège du marquisat de ce nom. Il est surtout remarquable par sa façade à pavillon central arrondi et à son faite couronné d'une belle balustrade ornée de pots à feu. Ce château surplombe l'actuel parc municipal.

 

***

 

sorgues salle des fêtes rénovée.jpg

Salle des fêtes rénovée.

 

Rond-Point centre ville. Photo dessus avant et dessous aujourd'hui.

 

Abside Notre Dame de Beauvoir à Sorgues sur la RN7

 

 

***

 

sorgues_chateau papal (5).jpg

Palais des Papes

Le 2 août 1562, le palais des papes de Sorgues, défendu par une garnison italienne, fut brûlé par le baron des Adrets.

 Palais Papal

 

***

 

Pont des Arméniens

 

Le pont des Arméniens fut achevé en 1926 

 

 

***

 

Autrefois, à Sorgues il existait une prison à coté de la mairie.

Une autorisation du 12 novembre 1487 pour la construction des prisons de Sorgues. Le 10 septembre 1487, * Bulle de légat... autorisant les habitants de Sorgues à faire construire dans leur lieu des prisons sûres et suffisamment spacieuses pour les détenus civils et ceux qui ont été condamnés à des peines légères.
* Nom donné aux écrits officiels du pape ou de l'empereur d'Allemagne d'après la pièce "bulle" qui sert à les sceller. Ce sceau est en cire, en plomb, voire en or.

 

***

 

 Sources de l'article
- Le livre de Robert Bailly, Dictionnaire des communes de Vaucluse;

- Le livre de Michel de la Torre : Les 151 communes de Vaucluse.

- Le guide complet des communes de Vaucluse.

 

- Sur le blog article: Sorgues avant et après

 

- Sur le blog article: Cartes anciennes de Sorgues

 

- Voir plus de cartes anciennes dans l'album photos du blog: ICI

 

 

 

 

 



25/09/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 201 autres membres

**********
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion