Sorgues


 

 

 

 

 

Petit historique
En 1031, Sorgues s’appelle encore Villam Sorgam.
Fief des Comtes de Toulouse qui y construisirent un château, celui ci fut rasé, puis Jean XXII en construisit un autre.
En 1562, le village fut saccagé par les troupes protestantes du Baron des Adrets. Le village fut déserté au 18éme.
En 1784,  eut la première  ascension d'une montgolfière par le Marquis de Brantes qui fut le constructeur d'un aérostat. Rappelons nous que Joseph de Montgolfier venait de découvrir, en novembre 1782, le principe de l'aérostation dans sa maison d'Avignon.
 
Sorgues est un lieu de passage se situant sur un axe fréquenté. La route impériale ou route nationale 7 sillonne la commune, le train y fait halte en 1854, mise en service de la ligne Lyon -Avignon - Marseille.

 

 

 

Pont sur Ouvèze
Le quartier du Grand Pont (1920) en venant d'Orange par la route nationale 7, et que l'on passait le pont à tablier plat qui franchissait l'Ouvèze. En 1835, le vieux pont bossu, des armoiries de la ville, avait été remplacé par celui-là.

sorgues_pont_ouveze (1).JPG

 sorgues_pont_ouveze (9).jpg

Pont sur l'Ouvéze à Sorgues 

C’est en 1063, que la cité prit le nom de Pont-de-Sorgo en provençal (Pont-de-Sorgues en français), un vocable qui témoigne de la présence d’un pont permettant de franchir la rivière.

La création du pont sur l'Ouvèze en ce lieu est à l'origine du premier nom de la ville" Pons Sorgie".  "pons de Sorguo" en provençal et "pont de Sorgue" en français. Construit d'abord en bois en 1603 puis en pierre. Le pont fût détruit en 1835 gravement endommagé par une inondation. Il fût reconstruit, tel qu'on le connaît aujourd'hui.
 Ce pont assure le franchissement de l'Ouvèze par l'ancienne route nationale 7. 

 

Occupation du territoire dès l'époque néolithique. Dans la seconde moitié du XIe siècle, un pont de pierre fut construit en remplacement d'un vétuste pont de bois. Le comte de Toulouse, suzerain du comté de Provence, fit ériger un castrum pour défendre ce passage. 

 

 

 

***

 

 

 

sorgues (1).jpg
sorgues (2).jpg
sorgues (15).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

sorgues (14).jpg

sorgues (13).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

 

sorgues_chateau_gentilly (4).jpg
sorgues_chateau_gentilly (5).jpg
sorgues_chateau_gentilly (20).jpg
sorgues_chateau_gentilly (26).jpg

Château Gentilly 

 

 

 

***

 

 

sorgues salle des fêtes rénovée.jpg

Salle des fêtes

 

 

 

***

 

 

 

 

sorgues_chateau_rassis (6).jpg

 

Ancienne Maison des Jeunes, ou ancien Château Rassis, il a subi une rénovation importante.

 

sorgues_chateau_rassis (5).jpg

sorgues_chateau_rassis (9).jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

sorgues_ecole_gererd_philippe plaque.jpg

sorgues_ecole_gererd_philippe.jpg

 

 

 

 

***

 

 

 

 

sorgues_enquete (106) ecole jean jaures.jpg
sorgues_enquete (104) ecole jean jaures.jpg

 

 

 

***

 

 

 

 Centre administratif

sorgues_place_de-gaulle (1).jpg
sorgues_mairie.jpg

 

 

***

 

 

 

sorgues ancien hôtel de la gare.jpg

Ancien hôtel de la gare, Avenue Gentilly.

 

 

 

***

 

 

 

 000 sorgues_enquete (1).jpg

 

 

sorgues_enquete (108).jpg

Ancienne mairie

 

 

 

***

 

 

Cette tortue se trouve juste à côté du château Saint Hubert.
sorgues_enquete (119).jpg

 

 

 

sorgues_chateau_st-hubert.JPG

 

Château Saint-Hubert

u 18 éme siècle avec belle façade avec pavillon central arrondi. Il était le siège du marquisat de ce nom. Il est surtout remarquable par sa façade à pavillon central arrondi et à son faite couronné d'une belle balustrade ornée de pots à feu. Ce château surplombe l'actuel parc municipal.
sorgues_enquete (121).jpg

 000 CP sorgues_chateau_st-hubert.jpg

sorgues 2 st hubert.JPG

 

 

 

 

 

***

 

 

 

Sorgues

Au Château de Brantes aux portes d'Avignon est un domaine privé.
Un jardin magnifique ou on trouve Platanes et Magnolia géants, (le plus vieux magnolia d'Europe), fleurs vivaces et grands bassins...
Ce jardin remarquable est classé par le ministère de la Culture.

 Château de Brantes XVIIIe et XIXe siècles. Le bâtiment central et 2 corps de bâtiment en aile, un jardin classé jardin remarquable. Le magnifique jardin du château de Brantes à un magnolia le plus vieux de France. Il a été planté en 1780.
Edifié sur un domaine d'environ 15 hectares, le château de Brantes date de l'époque de Louis XIV. Monument historique en 1987.
Cette propriété appartient toujours à la famille de Brantes.

 

 

 

 

***

 

 

 

Fontaine au centre ville 

Photo avant au dessus et aujourd'hui dessous

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 000 sorgues_enquete (185).jpg

 

 000 sorgues_enquete (155).jpg
000 sorgues_enquete (156).jpg
000 sorgues_enquete (165).jpg

L'église paroissiale actuelle , construite avec les matériaux provenant du château pontificale de Sorgues.

 

 

Eglise devant
000 sorgues_enquete (180).jpg

L'hôpital avait été construit en 1481 à l'endroit où l'on édifia l'église du Plan de la Tour; on le démolit à cette occasion. Par délibération du conseil communal en date du 3 février 1775, il fut transféré à Saint Sylvère qui avait été cédé par la confrérie des Pénitents, le 12 octobre 1776.

Le recteur né de cet hôpital était le vicaire de l'église paroissiale, suivant décision de l'archevêque d'Avignon en 1765.

 


sorgues_enquete (160).jpg

Porte de l'église, rue de la Tour.

 

 

000 sorgues_enquete (181).jpg
000 sorgues_enquete (183).jpg

 Dans le choeur de l'église nous voyons 7 tableaux provenant du couvent Gentilly: La Transfiguration, Saint Benoit, Sainte Schlolastique, Saint Pierre de Luxembourg en costume de Cardinal, Saint Célestin en costume papal, Saint Agricol et Saint Joseph.

 

 

 

 

***

 

 

 

 

Pont des Arméniers

 

 

 

Pont des Arméniers ou des Arméniens. Pont suspendu au-dessus d'un bras du Rhône dit bras des Arméniers construit en 1925-1926 fut inauguré pour remplacer les bacs soumis aux caprices du Rhône.
Il reliait l'île agricole de l'Oiselet à la ville de Sorgues.  Il est interdit à la circulation en 1975. Inscrit aux Monuments Historique le 5 novembre 2001. 

Pont des Arméniers ou des Arméniens. (photos dessus et dessous)

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

Inondation de 1907

 

Sorgues

 

 

 Une nouvelle crue de l'Ouvèze, en 1936, provoqua une importante inondation. Elle envahit l'église paroissiale et noya le maître-autel.  

 

 

 

***

 

 

 

Ce Mémorial inauguré en 1991. Le "Train fantôme" est le nom donné à un convoi de déportés, parti le 13 juin 1944 du camp de la Vernet, dans le sud-ouest de la France, vers le Camp de Dachau, en Allemagne. Les 403 détenus ont dû faire le trajet entre Roquemaure et Sorgues à pied. Dans la gare ils embarquent le 18 août dans un train à bestiaux à destination des camps de concentration.

 

 

Monument aux victimes du dernier train de déportation passé à Sorgues le 18 août 1944 vers les camps de la mort et aux résistants ayant aidé les évadés. 

 


 

***

 

 

 

 

Rond point avec une  rose des vents

 

 

 

 

***

 

 

 

Café de l'industrie

Café de l'industrie (2010)

 

 

 

 

***

 

 

 

Cité Générat

 

 La famille Générat s'installa dans ce domaine au dix-huitième siècle. Gervais Charles Simon Générat fut l'un des maires de Sorgues sous la Restauration.
Le général Arnaud et sa famille furent les derniers résidants. Le domaine fut acheté par une société immobilière qui y construisit la cité Générat.

 

 

  

 

 

 

 

***

 

 

 sorgues_enquete (173) chateau papal.jpg

 


Palais des Papes

 

Ruines d'un ancien château des Papes à Sorgues

Le 2 août 1562, le palais des papes de Sorgues, défendu par une garnison italienne, fut brûlé par le baron des Adrets.

 

 

sorgues_enquete (172) chateau papal.jpg
 

 

 Palais Papal 

 

 

 

2018-9_sorgues_chateau (2).jpg

En 1846, il restait encore 2 tours du château. On a abattu la porte qui se trouvait à l'entrée du château, sous prétexte que les charrettes chargées de fourrages ne pouvaient pas passer. On voit encore un côté de la muraille.

 

 

 

 

***

 

 

 

000sorgues_enquete (143).jpg

000 sorgues_enquete (140).jpg

 

 

***

 

 

 

000 sorgues_enquete (138).jpg

000 sorgues_enquete (137).jpg

 

 

 

***

 

 

 

 Abside Notre Dame de Beauvoir.

 

 

 

***

 

 

Cité les Griffons

Le quartier du Griffon qui était à l'extrémité des jardins pontificaux a emprunté son nom à une fontaine (qui n'existe plus) qui amenait l'eau du canal et qui était constitué par un griffon.

CP sorgues_cite_Griffon.JPG

sorgues_cite_griffons_ (1).JPG
sorgues_cite_griffons_ (2).JPG

 

 

 

 

***

 

 

 

Ecole Jean Jaurés

CP sorgues_ecole_jean-jaures (6).jpg

000 sorgues_enquete (101).jpg

 

 

***

 

 

 

000 sorgues_enquete (169).jpg

 

 

 

000 sorgues_enquete (168).jpg

  Maison Gavaudan

 

 

000 sorgues_enquete (161).jpg

 

 

000 sorgues_enquete (167).jpg


 

 

 

***

 

 

 

000 sorgues_enquete (189).jpg

 

 

 

000 sorgues_enquete (188).jpg

 Eglise romane dite Saint Sixte. Un des plus anciens édifices de Sorgues. D'abord nommée église Sainte Marie en 1096, cette appellation disparait au profit de Saint Sauveur vers 1279.

Au cours des siècles, les dégradations s'amplifient. En 1688, une des voûtes de l'édifice menace de s'écrouler. L'église Saint Sauveur est définitivement abandonnée en 1766. Les fidèles prient alors dans la chapelle des Pénitents Blancs jusqu'en 1770, date de construction de la nouvelle église au Plan de la Tour (dite de la transfiguration).
Aujourd'hui, l'église, dite chapelle Saint Sixte, est enclavée entre des maisons privatives et le presbytère.

Cette église est le lieu culte principal de Sorgues jusqu'à la seconde moitié du 18éme siècle. Ce n'est qu'au 19éme siècle, à une période durant laquelle l'église n'est plus utilisée pour le culte mais comme presbytère, que cet édifice sera rebaptisé église ou chapelle Saint Sixte. Cette vieille église fut vendue comme bien national provenant de la commune le 9 août 1796.


Cet édifice est inscrit aux Monuments Historiques depuis les 28 octobre 1949.

 

000 sorgues_enquete (152).jpg

Porte derrière l'église Saint Sixte



 

***

 

 

 

atelier monétaire.jpg

La présence d'un atelier monétaire à Pont de Sorgues est attestée dès le 12éme siècle.
L'importance de la route commerçante traversant la cité justifie cette installation.
Les marchands italiens et provençaux doivent passer par Pont de Sorgues pour rejoindre les grandes foires de Champagne.
Les commerçants sont taxés lorsqu'ils empruntent le pont à péage qui enjambe la Sorgue.
Les monnaies étrangères ainsi récoltées sont refondues et frappées en monnaies locales. L'atelier monétaire est transféré de Sorgues à Avignon après l'achat de cette dernière par le Pape Clément VI en 1348.
Il n'est pas possible de préciser le moment où l'atelier de Pont de Sorgues fut définitivement fermé.

 

 

 

 

 

***

 

 

 

Maison de la Reine Jeanne, vieux logis remarquable par sa cheminée extérieure, en terminant en forme de tourelle. Double fenêtre à ogive et une petite porte ogivale, qui ont été obstruées. 

000 sorgues_enquete (175).jpg

000 sorgues_enquete (176).jpg

 

 reine jeanne coupure jarnal 1937-27-6_te-temps_sorgues[2328].jpg

blason reine jeanne 2.jpg

blason reine jeanne bis.jpg

Le bâtiment se prolonge jusqu'à la Rue Ducrés où ils forment une façade bien conservée où l'on voit les armes papales effacées à coup de marteau.

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

000 sorgues_roues_aubes (3).JPG

 

 

000 sorgues_roues_aubes (2).JPG

000 sorgues_roues_aubes (4).JPG

 

 000 sorgues_roues_aubes (11).jpg

 

 

 

 

***

 

 

Autorisation en date du 12 novembre 1487 pour la construction des prisons de Pont de Sorgues. Le 10 septembre de la même année, Bulle du Légat autorisant les habitants de Sorgues à faire construire dans leur lieu des prisons sûres et suffisamment spacieuses pour les détenus civils et ceux qui ont été condamnés à des peines légères. 

 

ancienne prison sorgues 5.jpg 

 

 

ancienne prison sorgues 2.jpg

 


ancienne prison sorgues 3.jpg




 

 

 

ancienne prison sorgues 4.jpg

 

ancienne prison sorgues.jpg

Maison à droite probablement la mairie de l'époque comme cité sur la photo dessous. Cette mairie est transférée dans le nouvel hôtel de ville (que nous connaissons aujourd'hui) en 1859.

 

 photo prison.jpg

 Coin de la  rue Frédéric Gonnet

 

 

 ancienne prison sorgues 6.jpg

 

 

 

atelier monétaire 3 bis.jpg
 A gauche l'ancienne prison, (aujourd'hui tout est fermé), l'ancienne mairie au milieu et à droite ancien atelier monétaire.

 

 

 

***

 

 

 

 blason Sorgues.jpg

 Blason sur le pont de Sorgues

 

 

 

 

 Blason de Sorgues.
Devise: semper valentior surgo (toujours plus forte, je jaillis)
D'azur au pont d'argent à trois arches, maçonné de sable, supportant une croix aussi d'argent, le tout sur une rivière ondée d'argent et de sinople.

 

 

 

***

 

 

Sources de l'article:

- Dépliant de l'office du tourisme - Livre de Robert Bailly; dictionnaire des communes de Vaucluse

- Guide complet des communes de Vaucluse.

- Histoire de la ville de Sorgues (nouvelle édition complétée) par Monsieur Robert Bezet

- Livre de Louis Desvergues; Histoire de Sorgues.

 

En savoir plus: 

- Cartes anciennes de Sorgues [Ici]

- Histoire des quartiers de Sorgues [ici]

- En savoir plus [ici]

- Etudes Sorguaises, photos anciennes [ici]

 

 

 

 

vaucluse carte.gif Sorgues.gif

 

 

 



13/01/2024
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion