Quelques phénoménes naturels - J'aime le Vaucluse !

 

Quelques phénoménes naturels

 

Quelques phénoménes naturels en Vaucluse

 

 

- 19 mars 1812 : Destruction de Beaumont (84). Grande détonation à minuit. Forts balancements. 2h00 : Secousse fatale. Les répliques se poursuivent jusqu?au 2 juin. Séisme ressenti dans tout le Lubéron. Légère secousse à Marseille. Deux raz-de-marée cette année dans le port de la cité phocéenne.

- En 1772, après une série de calamités agricoles, les sauterelles envahirent à tel point la Provence, à Arles surtout, quelles s'introduisaient dans les maisons,  s'attaquaient même aux habits de laine, et malgré que la Providence eût envoyé peu de jours après cette invasion, un nombre considérable de corneilles et autres oiseaux pour les dévorer, la quantité de sauterelles mortes après la phase de leur existence fut si grande que leur putréfaction occasionna la peste.

- Coup de gel en Vaucluse, le 5 février 2012. Les cours d'eau et les lacs ont commencé à geler. Il faut remonter à 1985 pour trouver une vague de froid comparable à celle qui s'est abattue sur le département, avec une conjonction identique de températures très basses et d'un vent "sibérien" à vous glacer sur place. Hier, au petit matin, Météo France enregistrait des températures de - 7 º à Avignon et Carpentras, de - 8 º à Orange et de - 9 º à Valréas ou encore -11º à Apt . Dans le couloir rhodanien, le vent soufflait par ailleurs jusqu'à 110 km/h, et les températures ressenties pouvaient ainsi flirter avec les -20 º. Et c'est à Savoillans, sur les contreforts du Ventoux, qu'était enregistré le record de température réelle en moyenne altitude, avec -16º.
 
- En janvier 1960, le Mistral a soufflé à plus de 220 km/h au sommet du Ventoux.

- Le 6 mars 1917, la plus grande vitesse du mistral a été enregistrée sur le Mont-Ventoux à 313 km/h.

- En 1929, un froid bref (48h) mais violent a endommagé une grande quantité d'oliviers

- Le mistral souffle en moyenne pendant 151 jours sur le Mont-Ventoux

- En 1917, hiver trés enneigé, les trains étaient bloqués par la neige dans la vallée du Rhône

- En 1927, un tremblement de terre fût nettement ressenti à Crestet.

- Record des températures depuis 1967 en Avignon. La plus basse (-14) degrés le 28 décembre 1962. Et la plus élevée, (40,2) degrés le 12 août 2003.

- En 1956, l'hiver glacial de cette année 56 qui ruina tant d'oliviers, se caractérisa au contraire par un froid prolongé de 40 jours.

- Le 2 février 1956, les platanes étaient en séve quand le gel les fit éclater tant qu'on passait la main dans les fentes des troncs.

- En juin 1949, un orage de grêle éclata sur Faucon, Sur les hauteurs de Crestet apparaissaient comme brûlées, vignes, oliviers, et gibiers fûrent anéantis.

 

 

- Les températures au sommet du Ventoux peuvent atteindre en hiver (-30) degrés.

- En 1867, Il tombe 45 cm de neige, elle est restée 1 semaine sans fondre

- En mai 1867, des gelées catastrophiques a anéantis les cultures sur le Vaucluse.

- Le 18 février 1984 à Crestet, vers 15h10, un grondement prolongé vers le sud dans un ciel serein. C'était un tremblement de terre force (3,5) ressenti dans les environs d'Aix en Provence.

- En 1861, de mai à octobre une grande sécheresse marquée. Pendant tous ces mois, les pluies n'ont pas mouillé la terre une seule fois à 10 cm de profondeur. Le semailles ne purent se faire qu'aprés la Toussaint.

- Le 8 août 2006 forte secousse ressentie à Sorgues.

- Le 19 mars 1909 tremblement de terre (de 6,2 ) à Salon de Provence, ressenti en Vaucluse.

- Episodes catastrophiques neigeuses trés importantes ont affecté le sud de la France. La densité de la neige importante entraine des coupures d'électricité et de téléphones.  Le 20 et 21 décembre 1978. Le 11 et le 12 janvier 1981. Le 26 novembre 1982 et le 4 février 1986.

- Le 23 février 1887, tremblement de terre en Italie, ressenti en Provence.

 

 

- Qu'en 1709, l'hiver fut si glacial que le Rhône resta gelé durant 18 jours, de sorte qu'hommes, bétail et charrettes pouvaient y passer librement !

- Qu'en 1769, un tremblement de terre à été ressenti à Bédarrides. 

- Le 28 décembre 1970, 70 cm de neige, une marrée blanche s'est abattue sur la vallée du Rhône, le Gard et le Vaucluse.

- Le 2 février 1956, la température est descendue à (-26) degrés au sommet du Ventoux.

- En février, une vague de froid à (-14,5) s'est abattue sur le Vaucluse.

- L'ensoleillement en Vaucluse est de 2800 h en moyenne par an.

- Le 19 mars 1813 tremblement de terre à Fontaine de Vaucluse, Apt et Avignon.

- En janvier 1985 à Avignon, l'hiver est glacial (-11,5) degrés.

- Novembre 1935 dans la région d'Avignon, crue spectaculaire du Rhône. La ville et les rues sont inondées. Le Palais des Pape est entouré d'eau.

- Chute de neige trés abondante dans la Drôme, le Gard, l'Ardéche et le Vaucluse du 26 au 29 décembre 1970. 60 cm de neige et du vent glacial et des températures trés basses provoque de nombreuses congérent.

- 1970 se termine dans des conditions météorologiques exceptionnellement mauvaises. Dans la nuit du 27 décembre, de fortes chutes de neige paralysent la vallée du Rhône. Le 28 au matin, prés de 70 centimètres de neige immaculée recouvrent le sol à Valence. Plus bas dans le Vaucluse et la Drôme provençale, le mistral provoque la formation de congères. Les routes sont impraticables, l'électricité est coupée en de nombreux points. La neige refait son apparition le 29, portant la couche à 90 centimètres! De telles conditions n'ont pas été enregistrées depuis 1917 ! L'autoroute A7 est bloquée par la neige. Tombée en telle quantité et avec une telle rapidité que les moyens classique de déblaiement n'ont pu faire face. Le plan O.R.S.E.C. est déclenché dans la nuit du 27, pour tenter de venir en aide aux "naufragés" de l'autoroute.

 

 

- Fin d'année trés difficile 2002 sur le front des intempéries. Le 8 septembre au soir, un déluge s'abat sur le Sud Est de la France. Les pluies dilluviennes se poursuivent sans discontinuer et sans faiblir durant de longues heures. L'équivalent de plusieurs mois de précipitations se déverse en quelques heures. Les départements du Gard, du Vaucluse sont les plus touchés par les brusques montées des ruisseaux et rivières. Les terres, les villages et les villes sont noyées. Des centaines d'habitations sont endommagées, plus de vingt personnes trouvent la mort! Les installations ferroviaires ne sont pas épargnées.

- En 1970, marquée par un début d'année très glacial finit carrément dans des conditions sibériennes. Dès le 23 décembre de l'air arrivé de Scandinavie plongea la France dans le froid.
Six jours après, une terrible tempête de neige de 40 jours s'abattait sur la Vallée du Rhône.

- Le 29 novembre 1951, inondations dans la Vallée du Rhône. rues inondées, dégâts, voie ferrée coupée par les inondations.

- En septembre 1858, le passage d'une cométe est signalé dans le ciel de Crestet. L'une des plus belles cométes du siécle. Découverte le 2/06/58 à Florence par Donati, elle fût visible à l'oeil nu de septembre à octobre. Son noyau avait 900km de diamétre et sa queue 88 millions de km de long. Sa période étant de 1950 ans, on devrait la revoir dans notre ciel en 3811 ! [ici]

- Le 2 février 1956 en s'engouffrant dans la vallée du Rhône, l'air glacial déclenche un mistral d'une extrême violence. Les rafales atteignent 180 km/h à Istres et 160 km/h à Orange.

- Napoléon III est en visite sur le Vaucluse suite aux terribles inondations de 1856. Une crue de 7, 83 sur Avignon. Le 31 mai, les eaux arrivent avec violence dans le quartier de la Carreterie. Les remparts s'écroulérent subitement sur 30 métres. Une vague d'1,50 de haut arriva comme un raz de marée venant s'écraser en quelques secondes sur les remparts.

- Le matin du 22 septembre 1992 à Vaison la Romaine, des trombes d'eau se sont abattues brusquement sur la ville. Une crue gigantesque à dévasté la ville. Quelques minutes ont suffit pour transformer la paisible Ouvéze, en un torrent dévastateur qui a déferlé sur la ville. Le bilan a été lourd, 37 personnes ont perdu la vie, 150 maisons ont été détruites et la zone artisanale a été complétement anéantie. Seul le pont romain, qui en a vu d'autres, a resisté aux assauts de la riviére. - Saviez-vous que le Vaucluse comporte plus de 150 000 ha de forêts de type méditerranéen (pins, chênes verts, landes et garrigues) soit 42 % de la superficie du département. Le climat estival sec accompagné de vent fréquent explique la forte exposition au risque incendie de forêt du département. Sur les 151 communes vauclusiennes, 139 sont concernées par ce risque.

 

~ ~ ~

 

 

 

 

 



23/10/2018
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 373 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion