Théâtre antique d'Orange

Théâtre antique d'Orange
Théâtre antique d'Orange :

Le théâtre antique d'Orange.

La "cavea" (désigne la partie d'un théâtre romain ou d'un amphithéâtre où se trouvent les gradins sur lesquels s'assoient les spectateurs) pouvait contenir quelque 9 000 spectateurs répartis selon leur rang social. Elle se divise en trois zones (mæniana), étagées en 34 gradins et séparées par des murs. En contrebas, l'orchestra formant un demi-cercle est séparée des gradins par un parapet. Le premier mænianum, appelé ima cavea, se compose de vingt gradins, dont les trois premiers étaient réservés aux chevaliers, comme en témoigne l'inscription Eq(uitum) g(radus) III. La deuxième zone (media cavea) se compose de neuf gradins accueillant des marchands, des citoyens romains. Tandis que la troisième partie (la plus haute, appelée summa cavea) se compose de cinq gradins accueillant seulement les prostituées, les esclaves et les personnes ne détenant pas la nationalité romaine. Les accès aux gradins se font par en dessous, en utilisant le réseau de galeries couvertes appelé vomitoire (vomitorium) étaient des passages souterrains voûtés. Les vomitoires sont situés sous les gradins, dont l'ensemble forme la cavea, et sont généralement couverts d'une voûte d'arêtes concrète. Ce dispositif permettait d'éviter de mettre en contact les différentes classes sociales.

C'est le théatre le mieux conservé d'Europe. Il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité instauré par l'UNESCO depuis 1981. Le périmètre de classement a été élargi en 2007 pour inclure la colline Saint-Eutrope.

.





Commentaires

  • Aucun commentaire


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion