MERCI MONSIEUR PAGNOL

Merci Monsieur PAGNOL

 

Te souviens tu de Fanny?
La petite marchande de coquillages.
Te souviens tu de Marius?
Qui ne revait qu'à de lointains rivages.

Ah! mon brave Honoré
Sais tu le chagrin que tu leur as fait?
Quand tu  es parti
C'est comme un vide que tu as laissé.

César a pleuré,
Escartefigue ne pouvait plus parler
Quant à monsieur Brun
Qu'il en avait du chagrin!

Pauvre Panisse
Tu aimais une enfant à la peau trop lisse
Elle n'a jamais pu oublier
Celui qui une nuit l'a déshonoré.

Que tu l'aimais
Ce petit garçon qu'elle t'a donné.
Tu lui as offert ton nom
Et la chaleur d'un foyer.

CESAR NORINNE MARIUS et FANNY
Ils étaient l'accent du midi
C'était tout Marseille qui chantait
C'était tout ton midi qui pleurait.

Pour tous ces instants merveilleux
Pour tous ces rires
Pour tous ces pleurs


Simplement une parole: Merci Monsieur PAGNOL.

 

 

 



30/03/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 365 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion