Légende de Cire

 

 

 

Légende des gorges de La Nesque

 Source résumé de la Légende de Cire

 

Dans Calendal le grand poème épique à la gloire de la Provence publié en 1867 Frédéric Mistral décrit l'aventure audacieuse suivante :

Le jeune héros Calendal pour montrer sa bravoure et sa force à sa bien-aimée, la fée Esterelle, se porte dans la Nesque pour y dénicher les abeilles installées dans l'inaccessible Rocher du Cire et y dérober – à ses risques et périls – le miel et la cire amoncelés !

Calendal et son compagnon découvrent dans la paroi des dizaines d'essaims en activité, qu'ils vont étouffer à la faveur de la nuit pour piller miel et cire ;
mais au petit jour, ils sont assaillis par des nuages d'abeilles : ils arrivent cependant à regagner la crête pour "respirer l'air des montagnes et des bruyères";

Au retour de Calendal, Esterelle, furieuse, le traite de destructeur de la nature, mais elle finit par pardonner à Calendal : "Va donc en paix ! Et à la longue, si tu retournes homme et gentilhomme, je te dirai s'il était doux le miel que tu m'as apporté..."


Du livre Calendal, chant VII, traduction de Frédéric Mistral. Version provençal-français.

 

 

 

 

 



10/06/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion