Légende de Pré-Fantasti

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/03/139369/big_photo_139369_11995017_2017082711593682.jpg Ce nom est une déformation du provençal  "Espirit Fantasti" qui signifie "esprit fantastique".

A la sortie de Caromb, sur la route de Malaucéne, se dresse un manoir dans un paysage d'oliviers.
C'est la "Pré Fantasti", un manoir dont la légende raconte qu'il serait hanté. Et cela certainement à cause de trois meurtres, l'un réel et les deux autres imaginaires qui s'y sont produits.

Vivant reclus dans cette vieille demeure, la "Pré Fantasti" était le manoir dans laquelle deux neveux du pape Urbain VIII, envoya en 1647, Antonio et Francesco Barberini sont venus se réfugier.
Car ces deux-là étaient de bien étranges personnages. Rapidement au village, on s'inquiète. On parle d'alchimie, de pierre philosophale, de transformation du plomb en or.
Bref, on y parle magie, celle qui est férocement combattue par l'église.

Les deux frères finissent par mettre au point un élixir de vie qui rencontra un grand succès. Et donc, de fort conséquents bénéfices.
Au sujet desquels, un jour les deux frères se disputent le commerce d'élixir de vie. L'un deux, mais nul ne sait lequel, tua l'autre en lui jetant une fiole de vitriol au visage qui mourut à proximité de la demeure dans les affreuses souffrances qu'on imagine.
Le survivant s'enfuit. Mais le fantôme du frère assassiné entreprend alors de hanter la bâtisse.

* Au début du 20e siècle, ce lieu fut le théâtre du meurtre du félibrige Marius Jouve. Alors qu'il venait du Barroux à Caromb, le poéte fit une funeste rencontre et mourut sous le feu d'une balle. De quoi rajouter au mystère du lieu !



Cette ancienne résidence papale prit alors le triste nom de  "Maison Hantée" ou  "Pré Fantasti" s'inscrivant ainsi dans la légende et le patrimoine du village.

2017_vacances_caromb_pre-fantasti (28).JPG

2017_vacances_caromb_prefantasti (59).jpg

Aujourd'hui, le fantôme de François Barberini hante toujours le château  !


***

Petite anecdote

Le 27 mars 1909, le village de Caromb est à nouveau en ébullition. On vient d’apprendre que Marius Jouve, félibre et riche propriétaire du Barroux a été assassiné à "Préfantasti". Il revenait de chez le barbier de Caromb et a été abattu d’une balle de plomb dans les reins, par un tireur embusqué derrière un buisson de cades.
La gendarmerie enquête, arrête un jeune homme de 19 ans qui n’a pas pu, faute d’argent, payer un copieux repas pris au Relais du Cours et a laissé son vélo en gage. Revenu deux heures plus tard, les poches pleines, pour régler la facture, il éveille la curiosité de l’aubergiste qui en parle aux gendarmes. Le rapprochement est vite fait et l’homme, qui faisait sa sieste dans un champ, est arrêté, enfermé dans la tour du beffroi, puis transféré à Carpentras. (Histoire de Caromb)

 

 



27/08/2017
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer son blog gratuit | Espace de gestion