Le réveillon de Noél

 

   

  

Noël selon la tradition 

  NOËL ! Quel joli nom, vous ne trouvez pas ?!

Le nom de cette fête viendrait du latin natalis dies, ce qui veut dire jour de la naissance. Il pourrait venir aussi du latin novella qui signifie nouvelle. La venue de Noël est pour tous les enfants une bonne nouvelle !             

Comme nous approchons rapidement de Noël, nous aimerions vous raconter comment nous préparons les fêtes de Noël à notre façon, tout en restant dans les traditions.

 

Comme tout le monde je pense, nous languissons les fêtes quand nous approchons du mois de décembre.


 

Pour nous, la préparation de Noël commence le 4 décembre. C'est le jour de Sainte Barbe, trois semaines avant Noël. Ce dicton populaire rappelle que c'est alors, trois semaines avant la Noël, que s'ouvre le temps de Noël. On met ce jour-là à germer le blé de la Sainte Barbe. Nous pouvons aussi mettre à germer des lentilles (Pour notre part nous mettons des lentilles) ou pois chiches, dans de petites soucoupes, garnies de coton humide. De temps en temps, il faut mouiller le coton pour ne pas qu'il sèche. Faites le avec des enfants. C'est plus magique de voir leurs yeux qui brillent et la concentration qu'il leur faut pour préparer ces petites soucoupes de coton, puis verser une petite poignée de lentilles dessus. Croyez moi, quand nos enfants font cela, ils ont déjà l'esprit de Noël.

 
 
 
1ére étape: Les enfants mettent les lentilles sur du coton humide.
 

2 éme étape: les lentilles poussent tranquillement à la lumière, les arroser de temps en temps.

3 éme étape: Quelques jours plus tard et beaucoup d'attention, les lentilles bien vertes sont prêtes à décorer notre crèche.

La légende de Sainte Barbe: extrait du livre de Noël. Éditions FRANCE LOISIRS.

Au IIIeme siècle de notre ère, une très belle jeune fille, Barbe, choisit de consacrer sa vie à Dieu plutôt que de se marier. En apprenant son baptême, son père la fit enfermer et lui infligea de nombreux sévices. Mais, alors qu'elle était sur le point de s'éteindre, le ciel s'ouvrit: un orage violent éclata, et son père fut foudroyé, ainsi que ceux qui avaient participé au supplice ou ne l'avaient pas secourue. En Provence, la Sainte Barbe marque le début des festivités de Noël.

 L'histoire de Noël en Vaucluse : 

Quand viendra Noël et que le blé sera dru et vert, il garnira notre crèche et notre table pour le réveillon. Plus beau il sera et mieux il apportera l'abondance dans le foyer.


 


 

CRECHE AVIGNON

La crêche 2007 de l'hôtel de ville d'Avignon (environ 50 mètres carrés).

Traditions de Noël :

Le cacho fio, ou "changer le feu" est une très ancienne coutume. Le plus jeune et le plus ancien de la maisonnée sont chargés d'aller chercher une grosse bûche. Lestés de leur fardeau, ils font trois fois le tour de la table de fête, puis déposent la bûche dans l'âtre, tapissé d'un lit de braises. Dés que les flammes apparaissent, la maîtresse de maison jette du sel sur le feu, en signe de purification, et le mari un verre de vin cuit à base de moût frais réduit avec de l'alcool, du sucre et de la fleur d'oranger. Alors, il entonne la prière traditionnelle:

Alegre, alegre, Diéu nous alegre
Cacho fio ven, tout ven ben
Fague la gràci de vèire l'an que vèn,
Et se noun sian pas mai, que noun fuguen pas mens !

Allégresse, allégresse, Dieu nous donne l'allégresse ;
Cacho fio vient, tout vient bien
Que se fasse la grâce de voir l'an qui vient,
Et si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins.

 La bûche brûlera une bonne partie de la nuit, et ne sera sous aucun prétexte remplacée avant le lendemain, où le feu neuf annoncera la venue du nouvel an. Extraits du livre de noël. Editions France Loisirs.

L'origine de Noël et de la crèche: 

En général, nous faisons à la même date, la crèche avec de vrais santons en argile. Certains sont peints de notre main d'autres déjà peints quand nous les achetons. Nous faisons une crèche qui restera jusqu'à l'épiphanie, voire même un peu plus longtemps, certaines années. Tant que les lentilles resteront vertes. Noël est un temps fort en Provence. Chez nous en famille, Noël est important. C'est une fête familiale, où tout le monde se réunit autour de la table, le soir du 24 décembre. Nous préparons la crèche avec les enfants bien sûr. Ils participent énormément et activement à cet événement. Notre crèche est assez grande. Elle est importante. Une crèche comporte plusieurs familles de santons.


 
 
 

Les petits santons qui sortent de leur boite en carton....

 
 
Notre collection de santons...
 

 Musée du santon:

Il y a les bergers avec leurs moutons, le boeuf et l'âne, les villageois et leurs différents métiers, les paysans, le boulanger, le meunier et son moulin, la lavandière, le ramoneur, le pêcheur, les boumians (bohémiens), le garde champêtre, le poissonnier, le rémouleur, le ravi (le simplet), les arlésiennes, la coucourdière, le maire, le curé, la dame au fagôt, le tambourinaïre et, bien sûr, les plus important qu'ils ne faut pas oublier, le "petit" Jésus (qui n'est posé dans la crèche que le 24 à minuit!) et ses parents Joseph et Marie. Il y à aussi les Rois Mages (Melchior, Balthazar et Gaspard), mais ils arrivent bien plus tard, pour l'épiphanie. Dans la crèche Provençale, il ne faut pas oublier "Le moulinié" offrant l'huile vierge et les olives. Et bien d'autres encore.. Au premier dimanche de l'Avent, en Provence, s'ouvrent les foires aux santons.

 
 

       BALTHAZAR                           MELCHIOR                         GASPARD

Le saviez vous qu'il existait un 4éme roi mage?

Il se prénommait : Artaban de Médée.

Une légende russe raconte que le 4éme roi mage serait le père Noël.

En Finlande, on raconte aussi que le père-Noël est ce 4éme roi mage......

1 clic... l'épiphanie, le jour ou les rois mages arrivent:

 

 

Notre crèche, nous la préparons avec amour et passion. Chaque élément est déposé minutieusement dans la crèche. Nous disposons la crèche sur un grand meuble. Pour le protéger, nous mettons des planches de bois, puis nous installons notre papier à crèche de manière à ce qu'il fasse la montagne et une grotte pour y installer Marie et Joseph. Nous y mettons aussi de la mousse fraiche, si possible, (nous allons la ramasser quand nous allons promener en forêt). Des petites branches de sapin, pour faire la forêt, du coton pour faire une source, des écorces de bois de différentes formes, pour faire des bordures ou pour cacher le papier de noël. Avec une écorce creuse, nous faisons un pont, nous mettons des grains de riz pour faire des petits cailloux. Puis enfin, nous installons les santons avec les enfants. Chacun les installe selon son envie. Et, quelques jours avant Noël, nous y mettons notre blé qui à poussé et est devenu dru et bien vert. Pour illuminer tout cela, nous installons une guirlande électrique clignotante. Son effet est magique. Cela apporte une autre dimension à la crèche. Nos enfants et nous même, avons les yeux qui brillent. C'est tellement beau. Noël est une période que nous aimons tous dans notre famille.

 

                                

Il ne faut pas oublier le plus important qui est le symbole de Noël... (Le sapin de Noël bien sûr). Une tradition qui remonte au XVéme siécle. Les premières parures étaient comestibles : pommes, noix ou bonbons ; plus tard, on y ajouta des petites poupées en chiffon et des papiers colorés. Aujourd'hui, boules, guirlandes électriques et personnages multicolores les ont remplacées). Le sapin, le vrai sapin qui sent bon noël, la forêt. Ca embaume la maison pendant plusieurs jours. C'est vraiment spécial. Nous faisons un grand sapin, car pour nous, comme je vous l'ai dit, c'est très important. Nous le mettons dans un seau d'eau avec des cailloux pour le caler. Puis la décoration se fait au goût de chacun. Une boule par-ci, un petit ange brillant par là, une guirlande bleue, blanche ou jaune, une étoile sur le haut du sapin qui est le symbole de la nuit de noël (Elle illuminera votre veillée comme elle le fit, dit-on, du ciel de Betlèem). Une ou deux guirlandes clignotantes pour la touche finale. Sans oublier, notre pare-Noêl, bien placé sur une branche pour ne pas qu'il tombe. Il veille sur les enfants. Petit à petit, le sapin se décore et brille de tout son éclat. Et là, nous regardons avec fierté notre travail accompli. C'est avec bonheur et joie que se préparent ces fêtes de fin d'année.

                                                   

            
 
 

Nous faisons aussi, avec les enfants, la préparation avec des oranges piquées de clous de girofle. Attention, les clous de girofle piquent les doigts et cela peut faire mal quand nous forçons pour les enfoncer, surtout si l'orange a la peau épaisse Nous en faisons plusieurs que nous mettons dans chaque pièce de la maison. Les oranges dégagent une odeur sucrée, très parfumée. Ca sent Noël. Puis, quand elles sont sèches, elle deviennent marron et rabougries. Il faut alors les jeter sans hésitation.

Voici nos fruits piqués de clous de girofles, soigneusement préparées par nos enfants.

Ensuite, nous décorons la maison, surtout la pièce où se trouve le sapin et la salle à manger. Car c'est là que nous ferons notre repas de Noël. Même la lumière revêt ses habits de fête. Cela met la maison en beauté pour éclairer la veillée.

                       

 

Puis nous accrochons notre traditionnelle couronne de l'avent sur notre porte d'entrée. Nous l'avons fabriquée nous mème avec peu de choses. Nous avons enroulé une guirlande sur du carton fort, puis nous avons accroché divers petits objets de Noël achetés dans le commerce. Notre couronne est unique puisque nous l'avons fabriquée nous-même, avec l'aide précieuse des enfants, une fois encore. D'où sa valeur inestimable.

 

 

 
                                             
 

Je vais vous parler d'une chose très importante pour les enfants. La lettre du père-Noël, bien sûr. Sans elle le père-Noël ne pourra pas apporter, le soir du réveillon, les cadeaux au pied du sapin. Surtout si les enfants ont été bien sages. Ils ne comprendraient pas, pourquoi il n'est pas passé. Les enfants écrivent leurs lettres avec sérieux. Ils prennent leur temps, car c'est un moment important.

 

                                 
1 clic... Une lettre au...              1 clic pour savoir qui est le...

Puis, la lettre doit être postée à la boite aux lettres pour que le facteur puisse la prendre ou que le père-Noël vienne la chercher, si il a le temps. Il à tellement à faire. Les enfants sont dans un état d'excitation et de joie, quand-ils écrivent leurs lettres. Croire en Noël est la plus belle chose qui soit. Si nous ne croyions plus à Noël, Noël n'existerait plus. Ayez une âme d'enfant, rêvez avec vos enfants, croyez en Noël pour qu'il perdure. C'est tellement magique. Quand nous voyons les yeux des enfants pétiller et leur sourire aux lèvres là, spécialement à ce moment là, vous vous dites, les enfants sont heureux. Ce n'est que du bonheur.

Pour notre famille, nous le ressentons ainsi. La période de Noël est vraiment un moment familial et magique.

 

Le livre des Chansons de Noël:
 
            

Saviez-vous que le Père-Noël a 8 rennes?

                     
 

Noël est là. Les rues, les avenues, les villes et villages, les boutiques, les maisons, les jardins et les balcons.... Tout est décoré, coloré, paré de mille feux. Tout brille et scintille. Dans les vitrines se trouvent des scènes animées, des santons articulés. Il y à aussi les marchés de Noël. Ce sont de petits chalets de bois installés sur les places du village ou, selon les endroits, dans les rues, qui sont très féeriques, surtout le soir ou c'est animé et illuminé. Tout cela accompagné de musiques et de chants de Noël.

 

Les marchés de Noël en Vaucluse:

Il y à beaucoup de foires aux santons en Vaucluse et en Provence. Dans les marchés de Noël, nous y trouvons des santonniers, car la crèche c'est avant tout Le santon, du provençal "santoun" qui signifie "petit saint". A cette époque, nous allons visiter des crèches provençales vivantes ou animées qui s'inspirent de la vie locale. Ce sont des personnages typiques des villes ou villages. Les crèches datent du 13éme siècle.. C'est vraiment à voir. Puis il y à les chansons de Noël aussi qui sont importantes, qui donnent beaucoup de poésie et de magie.

 

 

 
 
1 clic sur l'image
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Et bien, voilà, nous sommes le 24 décembre, ce soir la veillée de Noël. Cette année, il neige c'est très rare en Provence que nous passions les fêtes où tout est blanc. C'est magnifique ce blanc immaculé pour le réveillon. Les enfants sont comblés. Ils pourront jouer avec la neige. Ce soir, la veillée sera joyeuse et va réchauffer les coeurs au coin du feu. Une belle et grosse bûche dans la cheminée va apporter la chaleur nécessaire au foyer et nous permettre de réveillonner dans la bonne humeur. Ce jour là, à été long pour les enfants. Pour eux, ils ont l'impression que le 24 décembre n'arrivera jamais. Ce soir, nous recevons nos invités. Il faut préparer le repas, mettre et décorer la table pour qu'elle soit la plus belle. Les enfants aiment bien. C'est le jour où on se couche tard, même très tard. Nous réveillonnons en famille, dégustons un repas de Noël. En Provence, nous proposons les treize desserts. Hé, oui, vous avez bien entendu. Les fameux 13 desserts. Mais, je vous en parlerai plus tard.

Commençons d'abord par notre repas de ce soir. Tout l'après-midi, nous cuisinons pour que tout soit parfait, quand nos invités arriverons. Comme dans beaucoup de familles, la dinde est de rigueur, accompagnée de châtaignes cuites dans leur jus et légumes et champignons. Nous avons les entrées, que nous confectionnons toujours avec les enfants. Ils adorent mettre la main à la pâte.

Puis nous préparons les desserts. Ils sont aux nombres de 13. "Les 13 desserts de Provence".

Cela en fait une quantité assez importante, mais cela doit être toujours fait avec amour et bonne humeur. Il ne doit pas manqué un dessert. Les 13 desserts doivent y être. Même si certains invités apportent leur touche personnelle. Ils peut y avoir "plus" de 13 dessert, mais "jamais" moins. Pour le repas de Noël, chacun y va de son imagination. Dans toutes les familles chacun prépare le réveillon à sa manière. C'est comme ceci que nous préparons Noël. Et toujours dans la joie et la bonne humeur.

 

   

Le gros souper en Provence, c'est : 

LOU GROS SOUPA est une vrai aventure..... Commençant au environ de 19 heures, il est, contrairement à ce que son titre laisserait penser plutôt maigre. Encore faut-il s'entendre sur ce que l'on entend par maigre;... Il comprend en fait le petit souper avant la messe, et le gros à proprement parler, au retour de l'office. Sur la table sont disposés sept mets (souvenir des sept plaies du Christ ou des sept douleurs de la Vierge). En premier lieu, la soupe de courge, puis les escargots en sauces tomate ou à l'aïoli, suivi de morue (morue bouillie accompagnée d'une "mayonnaise" à l'ail). Viennent alors les légumes de tradition: artichauts à l'huile d'olive, cardons, céleris, choux fleur, en sauce blanche ou accompagnés d'une anchoïade, épinards... L'huile d'olive est à l'honneur pour le gros souper de la veillée de Noël. Pour faire glisser le tout, avant la ronde des 13 desserts, une salade frisée aux croutons aillés, enrichie de quelques lardons...

L'aïoli, la pommade d'or de la Provençe.

L'aïoli grise légèrement,
sature le corps de chaleur et
baigne l'âme d'enthousiasme >>
FREDERIC MISTRAL

Extrait du LIVRE DE NOEL, EDITIONS FRANCE LOISIRS.

 
PHOTO PRISE SUR INTERNET.
 
 
 
 

EXTRAIT DU LIVRE DE NOEL, EDITIONS FRANCE LOISIRS.

On n'est pas très sûr de l'origine de ce chiffre. D'aucun prétendant qu'il renvoie aux douze apôtres autour du Christ, d'autres rappelant que juste très récemment, le nombre des desserts n'était pas fixé et que l'on présentait une profusion de douceurs, sans limite ni exclusive. Incontournable, les quatre mendiants: figues sèches des Franciscains, raisins secs des Dominicains, amandes des Carmélites et noix des Augustins. S'y ajoutent le nougat noir au miel et le nougat blanc aux noisettes, pistaches et pignons, la traditionnelle fougasse ou pompe à l'huile, et les oreillettes, ou merveilles, enfin les fruits - raisins, pommes ou poires, mandarines, oranges ou cédrats confits, pâte de coing, dattes, tarte à la coucourde (courge), parfois accompagnés de galettes au lait... Rappelons que le chiffre treize est un minimum, mais que rien ne s'oppose à ce que la maîtresse de maison fasse monter les enchères! Sans oublier la traditionnelle bûche de Noël, bien sûr.

 

 

Maintenant que le repas est préparé et que d'autres plats mijotent, nous avons le temps de préparer la table et de la décorer. Dans chaque famille, le décor de la table est différent, bien sûr. Chacun y va de sa touche personnelle, de sa couleur et de sa décoration.

Quoi de plus raffiné qu'une nappe blanche ? La coutume veut qu'il y ait 3 sur-nappes immaculées. Rappelant la plus antique coutume qui voulait qu'on laisse la dernière nappe du dîner aux ombres des ancêtres.

Pourquoi 3 nappes blanches? Ce chiffres symbolise la trinité. Certaines coutumes locales veulent que l'on ôte la premiére nappe avant le service des desserts, pour la nouer en baluchon et apporter les reliefs du repas aux pauvres.

D'autres, au contraire, interdisent que l'on desserve avant le lendemain, afin que les ombres des ancétres puissent à leur tour, durant la nuit, jouir du repas.

 
Reconstitution de la table de Noël. Exposition à l'hôtel de ville d'Avignon pour les fêtes de Noël.

Nous, nous mettons une nappe blanche en tissus, contrairement aux serviettes de table. Nous trouvons cela plus joli et cela donne de la clarté à la table et surtout nous restons dans la tradition. Mettre une nappe blanche. Puis, nous mettons de jolies assiettes et de jolis verres. Nous mettons des serviettes de table "en papier", parce que nous trouvons que dans les grandes surfaces, ils en font de très jolies, sur tous les thèmes (C'est notre avis personnel). Nous achetons donc, toujours des serviettes aux "motifs Provençaux". Et, je peux vous dire qu'il y en à de très jolies. Il y à un choix très varié. Vous trouverez certainement votre bonheur.

Souvenez-vous quand vous étiez petits ou petites, comme le temps était long, en cette journée du 24 décembre...

BONNE DÉCORATION DE VOTRE TABLE. A CHACUN, CHACUNE METTEZ VOS IDEES EN COMMUN. LE RÉSULTAT SERA DES PLUS FABULEUX.

"Sans oublier, comme veut la tradition en Provence, de réserver une place pour "le pauvre" qui pourrait frapper à la porte ce jour-là". Cette coutume à quasiment disparue aujourd'hui. Mais vous pouvez le faire. Cela ne gâchera pas votre veillée de Noël."

                                 

 

Puis, chacun et chacune y va de ses idées personnelles pour décorer la table. Là, je vous laisse libre de votre choix pour la décoration de votre table. N'oubliez pas de mettre quelques bougies pour le raffinement, cela apporte une touche romantique et magique. Tout le monde à les yeux qui brillent de joie et de bonheur avec un éclairage intime. Pour les enfants, cela fait tout simplement fête de Noël avec les bougies. Gardez une âme d'enfant pendant ces fêtes de fin d'année. Ne pensez-vous pas que les enfants on tellement d'insouciance et un coeur gros comme cela? C'est grâce aux parents qui croient en Noël, que ce jour exceptionnel qu'est Noël continue d'exister et de perdurer.

 

Si vous ne rêvez plus et que vous ne laissez pas la possibilité à vos enfants de croire au Père-Noël, un jour Noël n'existera plus. Tout ceci existe parce que, nous les parents, rêvons et croyons en Noël. Tout simplement. Donc, laissez vos enfants rêver, cela ne dure pas très longtemps, car ils comprennent bien vite que le Père-Noël n'existe pas. Et, là vous verrez que la magie n'est plus tout à fait pareille. La magie existe toujours bien sûr, mais elle à perdu un peu de son charme. C'est comme cela que nous voyons Noël, dans notre famille.

Il n'est pas loin de minuit. Le Père Noël ne va pas tarder à passer. Nous sentons les enfants s'agiter et demander quand le père-Noël arrivera. Nous sentons que leur impatience est là. Nous pensons que c'est peut-être le moment. Le père-Noël ne va pas tarder à frapper. TOC TOC TOC ... -  ...(un des parents à frappé dessous la table avec sa main, c'est le signe que le père-Noël va arriver.) -  A ce moment là, nous pouvons vous dire qu'ils filent dans leur chambre sans demander quoi que ce soit. Ca y est pour eux, c'est le grand jour, ils attendaient ce moment depuis le matin, depuis qu'ils étaient levés.

Maintenant le Père-Noël peut passer. Les enfants sont dans leur chambre. Il faut surveiller qu'il y en ai pas un qui regarde par une fente de la porte. On ne sait jamais, ils sont filous ces petits. Mais surtout coquins. Les enfants plus grands jouent évidement le jeu avec amusement et pour le plaisir des plus petits. L'ambiance est à la magie !

 
 
                               

 

   

 
 
 
                                                                                                                          

Ca y est, le Père-Noël est passé, les enfants sont venus voir ce que le grand homme en rouge leur à apporté. Je vous laisse imaginer la suite facilement. La joie et l?enthousiasme mêlés aux rires et aussi à la déception parfois de quelques enfants.

Mais le coeur est là, les yeux qui brillent de joies, le bonheur aussi, c'est ce qui compte finalement. Tout le monde est heureux.                   

 
JOYEUX NOEL A TOUS.
 

Puis vient ensuite, la messe de minuit. En Provence, il s'agit du moment le plus fort de ces célébrations. Les Provençaux sont très attachés à cette coutume. Il y a aussi la Pastorale, mais malheureusement, nous ne pouvons pas vous en parler, nous y sommes jamais allés. Nous vous mettons le lien pour que vous puissiez aller voir, l'histoire de la messe de minuit et la pastorale.

La pastorale et de la crèche:    
 
 
1 clic...

Vidéo noël en Provence.

Voici un site pour les enfants :

traditions de Noël en Vaucluse     

Nous espérons que cette lecture sur Noël vous à plu, cela nous à fait plaisir de vous raconter notre tradition. Une tradition très importante chez nous, d'où ce récit que nous vous avons fait au plus prés de la réalité.

Noël est aujourd'hui une fête quasi universelle.

Alègre, Alègre
Mi béus enfant, Diéu nous alègre.!
Emé Calèndo, tout béu vén.

Allégresse, allégresse, mes beaux enfants,
que Dieu nous réjouisse,
Avec Noël tout bien vient.

Nous vous souhaitons donc à tous...
  

Pour les enfants:   

Un joli conte de Noël...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 217 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion