Enseignes murales à Mornas

Enseignes à Mornas

En me baladant à Mornas, j'ai vu des *enseignes accrochées sur certaines façades de maisons qui représentaient divers métiers, comme au dessus des échoppes au moyen-age. 

 

J'ai trouvé l'idée sympathique et très originale. Je vous en fait profiter.

enseignes mornas.jpg


enseignes mornas 2.jpg


enseignes murales 3.jpg


enseignes murales 4.jpg


enseignes murales 5.jpg


enseignes murales 6.jpg

 

 ***

 

Petit historique de l'enseigne

Au Moyen Âge fut le temps où les enseignes se multiplièrent et qui se balançaient au bout de longues tringles de fer. Des marchands de divers métiers avaient la coutume d'en mettre sur les façades des maisons.
En ce temps-là, les rues ne portaient pas de nom, les maisons n’avaient pas de numéros.
C’est par quelque enseigne connue qu’on désignait les unes et les autres. Il ne faut pas oublier qu’à l'époque la plupart des gens étaient illettrés. L'enseigne à caractère informatif leur permettait de trouver facilement ce qu'ils cherchaient. (un peu comme un rébus).

Un édit de Henri III de mars 1577 ordonne aux aubergistes de placer une enseigne à l’endroit le plus apparent de leurs maisons à cette fin "que personne n’en prétende cause d’ignorance même les illettrés".

La fureur des grandes enseignes parlantes prend à cette époque un développement considérable. Chacun veut avoir une enseigne plus volumineuse que celle de son voisin. Et tous ces attributs gigantesques qui se balancent en avant des maisons, au bout de longues potences, ne vont pas sans quelques inconvénients. (enseignes mal accrochées, rouillées, aux grincements sinistres par les grands vents, menaçaient d'écraser les passants dans les rues, inquiétant le passant et finissaient aussi par agacer le voisinage).

Si bien qu’au XVIIIe siècle, le lieutenant de police  Antoine de Sartine (1759-1774) se résolut à mettre ordre à cet abus.
Par ordonnance de 1766, il prescrivit la suppression de ces potences menaçantes et ordonna que les enseignes seraient dorénavant appliquées en tableaux sur les murs, scellées de plâtre et cramponnées en haut et en bas.
Le pittoresque y perdit, mais la sécurité des passants y gagna.

 

* Une enseigne est une indication signalétique, sous forme d'objet ou de panneau, lumineux ou non, à caractère informatif, publicitaire ou décoratif, voire les trois, généralement à destination du public. Source wikipédia

 

Source de l'article:

 La France Pittoresque ; voir aussi ici et les enseignes médiévales Ici

 

 

 

 



16/04/2019
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion