Buffalo Bill à Avignon

 

Colonel William Frédéric Cody, dit Buffalo Bill, débarque à Avignon.

 

photo Buffalo Bill.jpg

 

... Mille trois cents hommes (dont 100 Indiens) et chevaux, vingt-trois tableaux réunissant “l’Orient et l’Occident”. Lorsque le 29 octobre 1905, The Wild West Show and the Rough Riders emmené par le colonel William Frédéric Cody, dit Buffalo Bill, débarque à Avignon, l’événement ne passe pas inaperçu, au vu des titres des journaux locaux de l’époque.

... Le tour de France avec son cirque du Wild West qui installe son immense chapiteau, ses tentes et ses wigwams, au campement la Courtine, sur le lieu-dit des Grandes manœuvres, est en pleine tournée européenne... Il passera dans 113 villes Françaises. (Lien PDF)

 

Son surnom provient du fait qu’il fournissait en viande de bison (buffalo en anglais)

 

***

Petit plus

 

Né à Aix-en-Provence le 1er novembre 1869, Folco de Baroncelli appartient, autant par sa mère que par son père, à l'aristocratie provençale.
Dès sa jeunesse, il collectionnait les ouvrages sur l'Ouest américain et les Indiens.

Quand le "Wild West Show"de Buffalo Bill se produit à Paris en 1905, notre manadier camarguais cherche à rencontrer les Sioux participant à ce spectacle. Sur l'air indien de la Danse des Esprits, le manadier-poète compose en provençal le poème "Soulomi Rouge" (Ballade Rouge), qui sera ensuite traduit en anglais pour les Indiens. Etonnant pour l'époque, même si l'une de ses oeuvres avait déjà été publiée en 1902 aux Etats-Unis.
Lors du passage à Nîmes, dans le Gard, du spectacle de Buffalo Bill, Folco de Baroncelli propose au colonel Cody d'utiliser ses gardians dans son show. Ceux-ci participent à la représentation et Folco garde pendant longtemps un contact épistolaire avec deux indiens du spectacle. Ces derniers viennent même assister à un lâcher de taureaux en Camargue.
Source du petit plus de l'article dans notes individuelles: Ici

 

***

Voici 2 versions différentes

 

 La visite de l'Indien
Dans sa maison du Lézard, à Maillane, Frédéric Mistral reçut de très nombreuses visites. La plus surprenante viendra de  Buffalo Bill qui franchit l'océan pour venir saluer la poète. Il laisse son chien en cadeau à Mistral.  Source

 

---

 

source du texte ci dessous
Frédéric Mistral fut un jour suivi par un chien qui ne le quitta plus. Ce chien qui passa le reste de sa vie avec le poète — et lui donna d'ailleurs un bébé chien —, Mistral le nomma "Pan Perdu". On apprit bien plus tard que Buffalo Bill perdit à cette époque son chien lors de sa tournée dans la région.

En effet, Buffalo Bill et Frédéric Mistral se ressemblaient assez et le chien crut retrouver son maitre. Gazette locale
  Le chien pan-perdu de Frédéric Mistral et aussi ici

 

 

***

 

Sources de l'article et autres liens:

- Buffalo Bill à Marseille

- BNF Gallica: Buffalo Bill

- Cirque Buffalo Bill

- Buffalo Bill à Paris

 

 

 

 



26/08/2020
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 213 autres membres

**********
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Créer un blog gratuit | Espace de gestion