Courthézon

 Courthézon est un joli petit village médiéval fortifié établi sur et autour d'une butte au dessus de la plaine du Rhône.  

Cité en 1008; "De Corleudone" étymologie celte "Curtis", la construction et de "dunum", la hauteur. Territoire de la principauté d'Orange, puis seigneurie des Baux (12éme /13éme), des Chalon (14 éme/15 éme), des Nassau (16éme/18éme) et des Conti (18éme). Importantes franchises en 1302 qui dispensaient notamment les habitants d'impôts.

Pendant les guerres de Religion, la ville catholique fut assaillie plusieurs fois par les huguenots.
  
 C'est un des rares villages du Vaucluse à avoir conservé une grande partie de ses remparts édifiés au XIe siècle, longs de 1225 m, bien conservés avec trois portes. Ces imposantes fortifications ont été construites en pierres tirées des carrières de Saint-Georges déjà exploitées par les Romains.

Rempart Courthézon

Porte Belle Croix.

C'est la plus belle et la mieux conservée. En ogive et à pont-levis, elle a encore intacte sa couronne de machicoulis.
La rivière "la Seille" creusée en 1289 servait de fossés aux remparts de cette porte sud. Elle tire son nom d'une croix située alors à la place de l'actuelle fontaine. Sous sa voûte, on voit l'escalier qui conduisait les défenseurs jusqu'au sommet.

Rue de la Porte d'Aurouze de Courthézon

Porte d'Aurouze.

La porte au nord, elle tire son nom de sa situation face au vent "Auro" le Mistral.
Elle a encore ses machicoulis, mais a perdu ses créneaux, à l'époque, elle était fermée par un lourd portail en bois.
 

 

Porte du Prince.

Portes des anciennes fortifications sont conservées et valorisées. C'est un des rares villages du Vaucluse à avoir conservé une grande partie de ses remparts édifiés au XIIe siècle. 

* 

Remparts de Courthézon 

Au 12éme siècle, le château appartenait au troubadour Rimbaud d'Orange et il s'y tenait des cours d'amour. Château des Princes d'Orange, au point le plus haut de la ville, origine 8 éme. Aménagé et agrandi aux 13éme, 16 éme et 17 éme, démoli en 1768. Fin XVIIIe, des digues de l'Ouvèze sont construites avec des pierres provenant de la démolition du château. 

Remparts de Courthézon

 

Chemin de ronde en haut des remparts à Courthézon

Rempart avec son chemin de ronde

 Vue depuis les remparts de Courthézon

Courthézon vue par la hauteur des remparts.

 

   

Très belle fontaine des quatre saisons, située à la Porte du Prince. Elle abreuvait les trois ou quatre mille moutons qui partaient vers les alpages.

 

  

Une petite rivière "la Seille" traverse la ville pendant que "l'Ouvèze" borde la commune en partie.

 

Campanile à Courthézon

Beffroi de 1653, tour octogonale avec campanile en fer forgé classé monument historique. .  

 La paroisse catholique fait partie du diocèse d'Avignon, doyenné d'Orange Bollène, église en cœur de village et cimetière en bordure extérieure. Sept chapelles ont été érigées sur le territoire de Courthézon. 

 

 

 La ville de Courthézon comporte pas moins de 15 fontaines. Elles sont trés appréciées par les promeneurs.

 

Courthézon

Courthézon ville fleurie

 

 

* Plus d'infos  [ici]

* Plus de photos dans album photos du blog

 

 

 



12/10/2015
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion