Le mistral de Songe

 

gif frise fleur.gif

  

Lou Mistrau
Le dieu des vents dans le midi de la France,
C'est le Mistral - Il tourmente les paysages,
La solitude du jardin et brise le silence.
Il gerce nos lèvre et rosit nos visages.
Sous la pression venteuse, les arbres penchent.
Les moineaux pépiant se taisent dans les haies.
Au loin, une cloche tinte comme un dimanche.
Les dernières roses viennent d'être effeuillées.
Un volet décroché, bat fort la cadence.
Ce percussionniste anonyme agace le voisinage.
Les feuilles mortes s'adonnent au plaisir d'une danse
Sur la musique d'un tourbillon de passage.
Des gens pressés, le souffle court, avancent courbés.
Des enfants, emmitouflés dans leur manteaux,
Se jouent des bourrasques, prêts pour des envols saccadés.
Le vent fouette la Camargue, à décorner un taureau.
Désaltéré, il hurle et descend la vallée du Rhône,
Enfle les vagues écumantes de la mer Méditerranée,
Jusqu'à perturber le calme corse. Le maquis frissonne.
Dans sa course effrénée, sa force a augmentée.
Le ciel est d'azur, sans l'ombre d'un nuage.
Sur un voilier démâté, qui rentre au port,
Il y a du roulis - il y a du tangage.
Le vent frappe et fait vibrer le décor
Moi, je traîne, au chaud, dans la maison,
Dont la charpente gémit. Mon coeur est triste.
Le dieu Mistrau, assailli de ses dépressions,
Interpelle mon ennui et, au-dehors, persiste.
 
Paule G. (pseudo: SONGES) - Mars 2015

 

 

 

0~0~0~0

 

 

 

 



11/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 385 autres membres

<

************************ ******************
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion