ANEN NEGA LI LUME

 

Fête de "l'Anen nega li lume".

" Allons noyer les lumières".

 

 

Traditionnelle "fête l'Anen nega li lume" à Bédarrides, défilé en direction des berges de l'Ouvèze pour "noyer les lumières", selon la coutume locale.

Fête de l'Annonciation, l'Anounciacioun, le 25 mars consacré à Notre-Dame, Nosto-Damo de mars, demeure dans les traditions populaires, le jour de l'équinoxe.

 

C'est à cette date que la durée du jour est tenue comme étant égale à la durée de la nuit, durée du jour qui ne fera que croître au dépens de celle de la nuit.

Dés lors, le travail peut se faire dans les ateliers sans qu'il soit besoin, comme c'était le cas depuis le mois de septembre, de la lumière d'une lampe.

 

D'où ces dictons:

- A Notre-Dame de mars, les calèns (lampes à huile) se jettent à la mer.

- Pèr Nostro-Damo de mars, li caleù se jiton à la mar.

  

***

 

- Le vingt-cinq mars, prends ton calèns, jette-le à la mer.

- Lou vint-e-cinq de mars, pren toun calèu, jito-lou à la mar.

 

***

 

Ce n'était pas là seulement une expression imagée puisque certains ateliers avaient coutume (une coutume remise en rigueur dans certaines localités du Comtat-Venaissin) de NOYER LES LUMIERES, nega li lume, ce jour-là, en mettant au fil de l'eau des lumignons allumés, calèns (coquilles d'escargots), fixés sur une planche. Le sort de cette navigation, longue course ou naufrage, permettant par ailleurs aux amoureux d'inaugurer de leur union, proche ou lointaine.

 

 

 



21/02/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 399 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion