-- MASSACRE DE LA GLACIERE A AVIGNON

Massacre de la glacière à Avignon

 

Photo du net

 

Le massacre de la Glacière a eu lieu au Palais des Papes d'Avignon dans la nuit du 16 octobre au 17 octobre 1791.
L'assassinat de Lescuyer, le secrétaire-greffier de la commune, par une foule de « papistes » en colère au couvent des Cordeliers pensant avoir été volés par les « patriotes »,
entraîna des arrestations de suspects douteuses, un jugement bâclé et l'exécution de la sentence par des bourreaux inexpérimentés conduits par le fils de la victime, provoquant ainsi un véritable bain de sang.

Préfiguration de ce que va être la Terreur, à partir de 1792, ce massacre ne peut lui être rattaché et doit être considéré comme le dernier épisode marquant d'une lutte entre partisans et adversaires de la réunion des États pontificaux (Avignon et le Comtat Venaissin) à la France.
Il s'inscrit dans un enchaînement de rivalités entre partisans et adversaires du rattachement, de privations de la population et de violences exacerbées de part et d'autre...

 

... Dans la nuit, tous les suspects au nombre de soixante avaient été incarcérés dans les anciennes prisons du Palais des Papes sur ordre de Jourdan. Le fils de Lescuyer, alors âgé de seize ans se présenta en compagnie d'un groupe de compagnons, réclama vengeance et le droit d'exécuter lui-même les assassins de son père.
Le massacre commença avec l'accord de Jourdan puisque celui-ci n'intervint aucunement pour empêcher la tuerie et quitta les lieux avec Duprat, Agricol Minvielle et Tournal, un journaliste pour souper dans une auberge des environs.
Les emprisonnés furent sortis de leurs cellules et exécutés les uns après les autres. Ce fut un véritable massacre tant les exécuteurs n'étaient pas de vrais bourreaux et n'avaient donc aucune habileté particulière à abréger les souffrances de leurs victimes.
Cette absence d'ordre augmenta le nombre des victimes puisque furent aussi massacrés d'autres prisonniers arrêtés avant l'assassinat de Lescuyer, le 21 août 1791. Face à l'amoncellement des cadavres, il fallut dégager le terrain. Il fut pratiqué une ouverture dans la tour de la Glacière afin de jeter les corps dans cette fosse.
Lorsqu'il ne resta que les plus populaires, les plus difficiles à tuer, un détachement se rendit à l'auberge où soupaient Jourdan, Duprat, Agricol Minvielle et Tournal afin d'avoir l'aval de leur chef.
Ce dernier approuva et le massacre put donc être poursuivi. Il semble cependant que deux femmes et un frère de quatre-vingt-dix ans furent épargnés.

 Le plus souvent, ce qui se passa a été rapporté par des témoins indirects. Un des rares témoignages d'un témoin oculaire fut celui de Bénézet Piton.
Ami de Jourdan, il avait été sorti de sa cellule sur ordre de celui-ci et conduit dans une arrière-cuisine du palais. C'est là que vint se reposer le fils Lescuyer, exténué par ses meurtres.
Et le témoin narre que, lorsqu'on vint l'avertir qu'il restait encore trente prisonniers à exécuter, il répondit:
- Qu'est-ce que cela me fait ? Mon père n'en est pas moins mort et cela ne le fera pas revenir. Ils furent rejoints par Jourdan, vers quatre heures du matin. Le commandant du fort prit avec eux une collation puis alla se coucher en demandant d'être réveillé deux heures plus tard. Comme une forte odeur commençait à se dégager de la Glacière, les cadavres furent alors recouverts de chaux vive sur ordre personnel de Jourdan...

* Voir la suite... Source Wikipédia

 

*****

 

Pendant la Révolution, le Palais des Papes sert de prison.
C'est dans ses murs qu'ont lieu les terribles "massacres de la glacière" qui ont frappé les esprits de l'époque.
Il est même question de le détruire. Mais heureusement l'administration napoléonienne lui trouve un emploi de caserne, elle abrite un régiment de génie militaire qui, s'ils sauvent le palais de la destruction, lui font subir des modifications très regrettables. Le palais est évacué par la troupe en 1906 et débute alors un siècle de rénovation, sous la direction des architectes de Monuments historiques.

Source avec des photos "Le Palais des Papes"

 

*****

 

 



09/12/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion