Le clocher Jacquemart à Avignon

Le clocher Jacquemart

 

 

Le clocher Jacquemart sonne toutes les heures. C'était le valet du seigneur qui sonnait les cloches en cas de d'alerte. Ce nom a été appliqué aux automates frappant les heures sur le beffroi. Depuis 1472, ce couple à revêtu différents aspects et acquis sa dernière apparence en 1838. Le guerrier et son épouse une rose à la main. Un soldat Jacquemart coiffé d'un casque et d'une cotte de maille. Son épouse Jacote, habillée d'une longue casaque jaune, tend le bras vers lui, une rose à la main sans jamais lui donner.

 

Le Jacquemart est fabriqué dans du bois de figuier. Du haut de leurs deux mètres, ils surplombent la place de l'Horloge, place qui d'ailleurs doit son nom depuis le XVI siècle, à l'horloge installée dans la tour louée aux religieuses du couvent Saint-Laurent qui dominait l'ancien hôtel de ville gothique.

En 1838, les anciennes statues du jacquemart étaient en bois et furent remplacées et recueillies au palais du Roure, musée du Vieil Avignon où l'on peut toujours les voir.

 

Saviez vous que le "Jacquemart" était le paysan qui sonnait l'angélus dans les champs ! Un jacquemart est un automate d'art qui représente un personnage masculin en bois sculpté ou en métal et qui frappe sur une cloche avec un marteau pour indiquer les heures.

Jacques ancien sobriquet désignait autrefois les paysans français, et "mart" serait l'abréviation de marteau.

Enfin, aussi du provençal "Jaqueme" auquel on accolerait le suffixe "mart" ou "mard". 

 

* Patrimoine Ici

 

 

 

 

 



21/10/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion