Le Beaucet

Panneau de la ville Le Beaucet 

Cité en 1160: "Bacium", "Beaucetum". Le nom de Beaucet vient de Baus, en provençal "la falaise". Le village se construit et se développe sous l'aile protectrice du château dont l'existence est attestée en 1159. Seigneurie des Evêques de Carpentras passée aux Gualtéri de 1690 à la révolution. Restes des remparts et deux portes de ville du 14 éme.  

 

Bienvenue au Beaucet. Panneau explicatif

 

Village du Beaucet

Le village perché sur le ressaut d'une falaise à laquelle il s'adosse. Le centre du Beaucet est exclusivement réservé aux piétons.   

*

Le vieux château 

Le Beaucet, château.

 

Le Beaucet, l'entrée du château

L'entrée du vieux château 

L'ancien château fort fût construit pour être une forteresse des terres du comte de Toulouse, puis de l'Etat pontifical, est encore entouré en grande partie par ses remparts et possède encore quatre tours crénelées. Il fut un fief avec toute justice appartenant aux évêques de Carpentras qui l'achetèrent à la famille des Baux, en 1272. Il est bâti sur un roc inaccessible de tous cotés sauf du coté sud où il est était séparé par un large fossé creusé dans le roc du reste de la colline. On peut également observer de ce coté les traces du pont-levis. Le donjon (ou ce qu'il en reste...) est de style roman et l'on peut observer, taillée dans le roc également, une citerne conique de 6 mètres de profondeur. Il résiste en 1573, aux attaques des troupes réformées qui dévastent alors la chapelle Saint-Etienne, située hors les murs. Le château fort est incendié par la foudre en 1784. Tout brûle. Ne subsistent que des ruines, quelques pans de murs, des traces du pont-levis et restes du donjon et du logis (12éme), reconstruits au 17 éme, accés par 80 marches en partie dans le roc, ainsi que le fossé du sud, suspendu sur arc et taillé dans la roche, pour rejoindre le village. Cette dernière n'est reconstruite qu’en 1840, peut-être  après le passage de Prosper Mérimée, inspecteur général des Monuments Historiques. Quant au château, il est restauré au XVIIe siècle. En 1690, en raison des trop importants frais d'entretien qu'il nécessite, le cardinal Marcel de Duras cède le château a François de Gualtéri, qui adjoint le nom du village à son patronyme. La bâtisse perd alors sa vocation militaire, même si aucune garnison pontificale n'y était établie depuis 60 ans. 

Le Beaucet, mur du château avec vue sur le Mont Ventoux

L'entrée du château. A travers la fenêtre nous voyons le Mont-Ventoux. 

Le Beaucet, cour intérieur du château

Intérieur de la cour du château 

* 

Le Beaucet est un village de la pierre sèche 

Le Beaucet. Panneau explicatif village de pierres séches

 

Une ruelle, Le Beaucet

La Mairie 

 

***

Une ruelle Le Beaucet

L'entrée du village

Le Beaucet, l'entrée du village 

 

***

 

Panneau explicatif des fontaines et lavoirs au Beaucet.

 

Le Beaucet. Une fontaine.

Fontaine et lavoir 

* 

Quand vous êtes au Beaucet, vous pouvez aller aussi à la Source de Saint Gens. Pensez à mettre de bonnes chaussures, ça grimpe. Une balade très agréable et sympathique. 

Panneau de la source miraculeuse à St Gens

 

Place à coté de l'église à St Gens 

 

Chemin pour aller à la source miraculeuse de St Gens

 

Chemin pour aller à la source miraculeuse de St Gens 

 

*******

Photos autrefois et aujourd'hui

Le Beaucet, l'église de l'Assomption

L'église de l'Assomption

 

Le Beaucet, l'église de l'Assomption. 

* 

Place de l'église à St Gens

 Chapelle de l'Hermitage  

Pélerinage de St Gens 

* 

* Voir d'autres photos du blog  Ici

* Balade à la source de Saint-Gens   Ici

 

 

 

 

 



19/04/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 338 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion