La Vénus aux Hirondelles à Avignon

 

Les adieux d'une hirondelle

appelée aussi "La Vénus aux Hirondelles".

 

Fontaine " La Vénus aux Hirondelles" au Rocher des Doms à Avignon 

Au XIX éme siècle, la promenade du Rocher, avec une vue imprenable sur le Rhône, le Comtat et le Ventoux, est très prisée. On va peu à peu l'aménager.

Dés 1830, on procède à des  terrassements, on nivelle la plate forme, puis on déplace l'ancien cimetière.

A partir de 1863, on amène des quantités de terre, on procède à de nouvelles plantations des arbres et des pelouses issus de l'ancien Jardin des Plantes sont plantés, des réservoirs d'eau sont mis en place, un bassin est créé, des statues de personnages célèbres comme Jean Althen, Félix Gras, La Vénus aux Hirondelles... agrémentent le parcours. Le rocher devient un jardin public. Il a son bassin, ses arbres. Les Avignonnais viennent en famille y goûter la quiétude, la fraicheur, l'air pur, en contemplant la "Vénus aux Hirondelles" installée au milieu du bassin.

La Vénus entièrement dénudée, a finalement trouvé refuge au jardin, après avoir essuyé les foudres du curé de Saint-Pierre. Taxée d'impudeur, la naïade de Félix Charpentier, qui avait été présentée au salon des artistes Français en 1891, se retrouve bannie de la place Saint-Pierre. Elle restera au jardin des Doms, où elle figure maintenant, aux yeux de nos contemporains, la grâce et l'innocence.

* Source de l'article: Livre Avignon d'Antan. Editions HC.

 

 

 

La Vénus aux hirondelles au Rocher des Doms à Avignon 

Avignon

Inauguration le 12 août 1894 en présence de Leygues, ministre des Beaux-Arts, Barthou, ministre du Commerce et Guérin, ministre de la Justice. Mais son érection à la place Carnot à proximité de l’église Saint-Pierre souleva un tollé général chez les catholiques. L’abbé Dumas, curé de la paroisse, présenta aux fidèles une pétition demandant son enlèvement immédiat. Plusieurs personnes tentèrent la nuit suivante de renverser la statue. Finalement après maintes polémiques, la vénus aux Hirondelles fut déplacée sur l’îlot dominant le petit lac du jardin du rocher des Doms. La décision de fondre la statue sous le régime de Vichy en 1943.

En 1944, la Vénus est retrouvée à Lyon et restituée à la ville d’Avignon qui la replace dans le jardin. La Vénus aux Hirondelles (1893) de  Félix Charpentier (1858-1924).

 

Source Wikipédia: Ici 

 * Article du blog: Cadran solaire au Rocher des Doms

 



10/05/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 323 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion