La légende du Pontias

 

La légende du Pontias

Semeur de vent en Provence

 

Son vent local mystérieux, le "Pontias" souffle un air ravigotant. Ce vent très sec, de nord-est donne une impression de froid l'hiver au ressenti, mais appréciable l'été, fournit une parfaite aération à la ville. Le Pontias, vent du nord dont le souffle matinal purifie l'atmosphère et rafraîchit les chaudes matinées d'été

 

Le Pontias vent qui souffle dans la vallée de Nyons, en Provence.

 

Saint-Césaire archevêque d'Arles (502-542) vint remplir son gant de vent marin sur une plage en Camargue. D'où son nom de Pontias, Pontos signifiant la mer. Il noua son gant et le porta, jusqu'à la vallée de Nyons dans la Drôme où aucun vent n'avait jamais soufflé, rendant la terre stérile. Grimpant jusqu'à sur la montagne surplombant la ville et la vallée, Saint Césaire lança son gant contre un rocher en ordonnant au vent de souffler jusqu'à la fin des temps. La roche s'ébranla et s'ouvrit comme lors d'un tremblement de terre, le gant s'y engloutit et, depuis par rafales régulières, Le Pontias sort d'un trou de la montagne et féconde les terres et les fleurs. Et depuis le Pontias souffle sur la vallée de Nyons (Drôme). Pour vous situer, Nyons se trouve prés de Vaison la Romaine.

 

Ainsi s'explique la curieuse régularité du vent soufflant dans la vallée de Nyons par une légende qui faisant de Saint Césaire, le nouvel Eole. (Dieu du vent)

 

* La légende du Pontias (Site magnifique)

 

***

 

 



27/06/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion