Petits escargots de Provence

Les petits blancs de Provence appelés aussi mourguette ou limaçon.

 

Les minuscules escargots blancs de Provence fuient le sol et la terre trop chaude à la fin de l'été pour chercher un peu d'humidité nocturne sur les tiges des végétaux ou d'autres supports. Présents en Provence depuis plus d'un demi-siècle, ils passent difficilement inaperçus et peuvent se montrer très envahissants. Ce petit escargot blanc ne dévore pas les plantes, mais en s'agglomérant au sommet des tiges, il empêche souvent le développement des bourgeons.

D'origine du Caucase à la Croatie en passant par la Grèce, cet escargot vient des steppes et des régions désertiques orientales. Il a été retrouvé sur des cargos arrivant en France. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, les dégâts occasionnés aux plantes et aux cultures sont faibles même s'ils font plier les branches sous leur poids, étouffent les bourgeons et les privent de lumière ce qui entraine leur mort. Ce phénomène touche en particulier les vergers, les truffières et les vignes bordés par des champs en friche.

Escargots petits blancs de Provence

Quand on les retrouve en hauteur, c'est qu'ils sont vivants. (sur un mur par ex) 

Escargots petits blancs de Provence

Au sol, on retrouve surtout des coquilles vides.  

Escargots petits blancs de Provence 

Il semblerait qu'ils aient choisi de se percher en hauteur pour se protéger plus de la chaleur du sol que des prédateurs terrestres.

 

Ces petits escargots blancs ont fait leur première apparition en France en 1949.

En Provence, cet escargot  aussi appelé "mourguette" ou "cacalauso" en provençal est connu depuis très longtemps sous le nom de limaçon ou "limaçoun" en provençal.

 

 

 

 

 



02/09/2016
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 304 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion