-- COMMEMORATION A AVIGNON

Commémoration du Centenaire à Avignon

(Mardi 5 août 2014)

 

 

Je remercie ces bénévoles de leur gentillesse pour la photo.

 

Le Mardi 5 août, nous avons appris par hasard qu'il y avait un défilé de commération à Avignon le soir à 18h. Donc, direction Avignon, la caserne Chabran plus précisément... J'ai pris quelques photos. Je vous en fait profiter.
 Nous sommes arrivés devant la caserne Chabran, il y avait peu de monde et pas mal de policiers pour assurer la circulation et la sécurité pour le défilé. 

Renseignement pris auprès d'eux ... C'était une commémoration du centenaire du départ des soldats Avignonnais pour le front proposée par les associations "Mémoire de Poilus" et "Garance 14-18". De la caserne jusqu'à la place de l'horloge.

Il y a cent ans, des Vauclusiens partaient pour le front… Mais ils se rendaient à la gare pour embarquer dans des trains.
A l'époque, aussi ce jour-là, les poilus avaient installé leur bivouac sur les allées de L'oulle.

Le départ prévu à 18h est finalement parti avec presque 1h de retard (les chevaux de trait pour la traction du canon ayant eu peu de mal à se préparer pour le défilé). Cela a été l'occasion de prendre quelques photos sympas avant le départ !
Des soldats, officiers, infirmières, dans l'uniforme de l'époque, le fameux pantalon rouge * garance... dont la teinture venait d'Althen les Paluds ! et le manteau bleu horizon (et quelques soldats dans l'uniforme vert de la seconde partie de la guerre), des véhicules anciens absolument magnifiques (une ambulance, une automitrailleuse, des taxis de la Marne) et un canon de 75 tiré par un attelage de chevaux superbes.
Le tout précédé par la Fanfare de Tarascon ! 

* Althen Jean, né en Perse en 1711 et mort en 1774. Agronome arménien qui en 1756 pour le première fois sema et récolta en Vaucluse, la garance dont la racine rouge naturel servit pendant des décennies. Le village de Althen-les-Paluds porte son nom. L'infanterie française portait du rouge garance jusqu'à la Première Guerre mondiale.

 

Donc, le défilé commémoratif est parti de la caserne Chabran a longé les remparts et remonté la rue de La République pour arriver à la place de L'Horloge, dans un relatif anonymat.
Je n'ai pas suivi le cortège jusqu'à la place de l'Horloge, mais il y avait peu de monde comme on peut le voir sur les photos. Touristes et badauds devaient se poser des questions. 

J'ai trouvé vraiment dommage pour un événement aussi important qu'il n'y ait eu aucune information, ni affiches qui annonçaient le défilé de la commémoration du centenaire des Avignonnais parti le front.
Heureusement que nous l'avons entendu sur "Radio Bleu Vaucluse".

En tous les cas, c'était un bel hommage !!

 

Caserne Chabran du 58e régiment d'infanterie (et ensuite du 7eme Génie) à Avignon a été construite par la ville, en dehors des remparts, en 1906.

 

Un taxi parisien magnifiquement restauré..

 

Un Zouave

 

 

Une automitrailleuse

 

Un autre taxi, emportant un équipement absolument complet dont une cage et tout le matériel pour les pigeons voyageurs qui servaient à transmettre les messages.

 

 

Une ambulance Berliet

 

Revue d'équipement!

 

 

 

 

 

Préparation de l'attelage qui va être tiré par 3 magnifiques chevaux.

 

 

 

Les uniformes des 2 époques... Le pantalon rouge et l'uniforme vert/gris qui l'a remplacé.. Mieux adapté pour le camouflage!

 

Les chevaux sont attelés! On oublie souvent que les animaux ont aussi beaucoup souffert pendant la guerre...

 

 

Très belle reproduction d'un Canon de 75

 

 

 

 

 

Fanfare de Tarascon

 

*

 

 2 petites vidéos personnelles


Défilé de la commémoration de la guerre 14-18 à... par fanette-84

 


Défilé de la commémoration à Avignon, le 5 août... par fanette-84

 

***

Sur le journal, La Provence {ici} 

Une information défaillante. Le défilé attire la curiosité des touristes et des Avignonnais encore présents. Ils sont nombreux en chemin à demander "qu'est-ce qui se passe ?".
Il faut dire qu'aucune annonce n'a été faite par la Ville, ou presque, pour avertir les Avignonnais de l'événement. Les employés municipaux semblent aussi stupéfaits que les passants.

Malgré "La Marseillaise" entonnée par la fanfare arrivée place de l'Horloge, les portes de la mairie restent fermées ! Dans l'incompréhension des badauds, le défilé finit par se disperser.

Les commémorations initialement prévues sont remises au 11 novembre.

 

 

 



27/08/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 363 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion