CARMENTRAN

 ,

Carmentran

 

Le Carmentran : C'est le carnaval du Carême, il est tombé dans l'oubli après 1918. C'est en 1976 que Carmentran  renaît de ses cendres, il est appelé "Jules César Carnaval" ou Carmentran dans le patois local.  (prononcé CARMINTRIN).

 


Petit rappel

Carmentran correspond à "carême entrant", il est fêté soit au début du carême, soit à la mi-carême. Entre mars et la fin Février.

Dans plusieurs villes et villages du Vaucluse, les rues s'animent de créatures travesties promenant une ou plusieurs effigies de carton mâché ou de paille.
Après le procès, le Carmentran est condamné à la peine capitale.

 

***

 

Cette fête du Carmentran est une tradition qui revit depuis quelque temps au cours duquel de nombreux villageois se déguisent et promènent dans les rues une effigie de carton mâché.
Le Carmentran est tout bosselé à force d'être trainé dans les rues du village où chacun peut l'injurier et l'accuser de tous les nombreux maux de la terre avant de lui faire un procès.


Le tribunal reproche au personnage, tous les événements fâcheux qui ont émaillé la vie des habitants pendant l'année écoulée. Il est reconnu coupable et condamné généralement à la peine de mort. (même après son abolition de la peine de mort).

Le juge le condamne à mort et va être brulé sur la place du village. L'inévitable sentence au bûcher cesse alors les soucis de l'année passée.

Avec la montée aux flambeaux vers le lieu du bûcher.

 Carmentran est brulé ! 

Les villageois dansent et chantent autour du feu. Quand le pantin est consumé entièrement, la population repart pour une nouvelle année. 

 

Photos du Carmentran à Murs

 

 

 

 



18/04/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 399 autres membres


Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion