Baroncelli De Javon

Célèbre famille Provençale.

 

photo le-marquis-de-baroncelli-en-arles.jpg

Folco de Baroncelli-Javon, naît à Aix-en-Provence le 1er novembre 1869, mais sera baptisé à Avignon où demeurent ses parents. Il descend d'une vieille famille florentine installée en Provence depuis le XVe siècle dans un bâtiment au plein centre d'Avignon, le palais de Baroncelli, appelé plus récemment "Palais du Roure". Il fait ses études à Avignon, alors ville taurine et capitale des félibres, où il rencontre Mistral et Roumanille. Dès 1890, il publie un premier ouvrage en provençal, Babali, et dirige avec Mistral le journal l'Aioli.

 

Marquis Folco de Baroncelli-Javon (1869-1943), personnage emblématique de la Camargue. Lou Marquès, dirigeant du journal félibréen l'Aïoli en Avignon, fut un ardent défenseur des coutumes du patrimoine écologique , traditionnel et culturel de la Camargue. Il mena une vie de gardian et milita en faveur de la tolérance. C'est à lui que l'on doit la reconnaissance du pèlerinage gitan par les autorités ecclésiastiques.

 

Il est le descendant d'une famille qui s'exila dans le Comtat-Venaissin, en Avignon, au moment de l'insurrection contre l'ancienne famille florentine "les Medicis", au XVIe siècle où il reçut des mains de Léon X le marquisat de Javon. Ici

 A l'origine, les de Baroncelli étaient des "Gibelins" qui s'opposaient aux "Guelfes". Deux clans politiques rivaux qui déchiraient l'Italie du XIIIe au XVe siècle. Les Gibelins étaient des partisans d'un pouvoir fort sous l'égide de l'empereur; les Guelfes penchaient du côté du pape et défendaient le principe de la suprématie du pouvoir spirituel sur le temporel. Les Baroncelli quittèrent l'Italie en 1365 pour fuir les troubles politiques. Mais paradoxalement, les Baroncelli d'Avignon devinrent les banquiers des... papes, lorsque ceux-ci durent s'y installer en 1309 pour fuir les troubles politiques qui secouaient l'Italie !!! De prêts en intérêts, les papes ne purent rembourser leurs emprunts auprès des Baroncelli. C'est ainsi qu'en 1514, ils s'acquittèrent de leurs dettes (2 500 ducats) en leur offrant par une bulle d'inféodation à perpétuité donnée par le pape Léon X, le maquisat de Javon, près de Murs (Vaucluse), dans le diocèse de Carpentras. Depuis, dans leur titulature, ils portent le nom de DE BARONCELLI-JAVON.

 

 Mort le 15 décembre en 1943. Il était un écrivain et un manadier camarguais.

2017_04_aubignan (43).JPG

Plaque à Aubignan

 

* Histoire du  Pélerinage du Marquis de Baroncelli

* Plus d'infos Ici et Ici

* Marquis de Baroncelli dit: Folco de Baroncelli-Javon Ici

* Sur Wikipédia

 



02/05/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 273 autres membres

<
Recommander ce site | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion